• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz : Linh Tran, lauréate des trophées des femmes de l'économie dans le Grand Est

Linh Tran, cocréatrice de Divacore, s'est vue récompensée du Trophée de la Femme Digitale, ce lundi 13 mai, aux Trophées des Femmes de l'Economie à Strasbourg. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine
Linh Tran, cocréatrice de Divacore, s'est vue récompensée du Trophée de la Femme Digitale, ce lundi 13 mai, aux Trophées des Femmes de l'Economie à Strasbourg. / © Pierre Thillot.France 3 Lorraine

Linh Tran, cofondatrice de la société de matériel audio sans fil Divacore, basée à Bliiida à Metz, a été récompensée comme cinq autres cheffes, aux Trophées des femmes de l'économie dans le Grand Est. L'entrepreneuse s'est vue remettre, lundi 13 mai à Strasbourg, le Trophée de la femme Digitale. 

Par France 3 Lorraine

Linh Tran a le sourire jusqu'aux oreilles. Elle peut, car c'est grâce à l'audition qu'elle a remporté le Trophée de la Femme Digitale. Ce lundi 13 mai, à Strasbourg, se tenait les Trophées des Femmes de l'économie dans le Grand-Est. 

Elle codirige depuis 2011 la société Divacore, qui produit du matériel audio sans-fil. Basée à Metz, à TCRM Bliiida, l'entreprise compte quatre salariés, mais fait partie des plus grosses marques dans le domaine audio. 

Promouvoir l'image de la femme dans le monde digital

Linh Tran participait pour la première fois à cette grande soirée, qui récompense les femmes dans l'économie. "Je connais ce trophée depuis quelques années. Ce sont des consoeurs qui m'en ont parlé davantage et m'ont poussé à candidater. J'ai découvert une volonté de valoriser les parcours féminins dans l'économie" explique-t-elle. 
Le numérique et le digital subissent encore un certain machisme. Les femmes y sont peu représentées. "Nous sommes toutes féministes. Les hommes se rendent compte que les femmes doivent avoir une autre place dans la société. Le monde d'aujourd'hui construit le monde de demain, qui est digital. Les femmes doivent participer à la construction de ce monde" explique Linh Tran. 

Ma féminité est parfois un frein. Les hommes préfèrent parfois négocier avec des hommes... C'est une réalité
- Linh Tran, cocréatrice de Divacore -

Pour autant, l'entrepreneuse ne porte pas d'importance à ce sexisme et avance pour triompher, comme avec ce trophée. "C'est hyper challengeant de s'investir dans des projets et de réussir. Nous sommes dans le top 5 des marques les plus vendues !" se réjouit-elle. 

Linh Tran espère que son témoignage poussera plus de femmes à candidater pour les trophées des femmes de l'économie l'an prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus