• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Montoy-Flanville : des nuisances sonores réduites de moitié grâce à un mur anti-bruit construit il y a un an

Le mur anti-bruit fait 4 mètres de hauteur. / © Christophe Gomond / France 3 Metz
Le mur anti-bruit fait 4 mètres de hauteur. / © Christophe Gomond / France 3 Metz

Les habitants de Montoy-Flanville en Moselle ont retrouvé un peu de calme. Il y a un an était inauguré un mur anti-bruit de 4 mètres de haut pour séparer les habitations de la route départementale où passent chaque jour plus de 14 000 véhicules. Le point ce mercredi 7 novembre, un an après.
 

Par Francine Dubail

Un an après la construction d’un mur anti-bruit le long de la départementale 603 qui mène à Saint-Avold, certains habitants de Montoy-Flanville en Moselle ont retrouvé le sourire, ce mercredi 7 novembre 2018. Depuis un an, ils peuvent dormir la fenêtre ouverte. 

Même si la première pétition datait de 1990, voilà 15 ans que les résidents d'un lotissement situé juste derrière la route demandaient des solutions pour faire baisser les nuisances sonores de la circulation routière.

Baisse de décibels mais pas pour tout le monde

C’était insupportable même avec le triple vitrage, on ne pouvait jamais profiter du jardin, ni rester sur notre terrasse, 

aujourd'hui on peut dormir la fenêtre ouverte affirme cet habitant installé juste derrière le mur.

Pour moi cela n'a rien changé , j’habite là ou le mur s’arrête, déclare cette autre habitante.

Le mur anti-bruit a fait baisser le niveau sonore de moitié 


Seuls les habitants du lotissement situés derrière le mur ont vu un changement radical, aujourd'hui l'extension du mur n'est pas prévue. Le maire de la commune Eric Gulino réfléchit à une autre solution technique moins coûteuse.

Nous pourrions envisager un merlon, une bande de terre végétalisée qui permettrait de servir d'écran phonique qui serait moins efficace qu'un mur anti-bruit, mais qui offrirait un meilleur confort visuel.

Un mur de 4 mètres de haut

En 2017, le maire avait déployé les grands moyens. Il avait fait construire un mur de quatre mètres de haut sur 300 mètres de long pour séparer les habitations de la route départementale ou passent chaque jour plus de 14 000 véhicules.

Le mur est en fait est un écran en acier enrobé de laine de roche des deux côtés, avec un grillage en PVC. C'est la mousse située à l'intérieur de la structure qui absorbe le son. 400 plants de lierre ont été plantés des deux côtés, pour avoir du vert toute l’année, dans 3 où 4 ans, le mur sera complément recouvert.

Le maire Eric Gulino rappelle que cet investissement était absolument nécessaire.

Si nous avons réduit le bruit de moitié, nous n'avons pas réussi à faire baisser le nombre de véhicules.

Chaque jour 14 000 véhicules circulent sur la RD 603

En un an le nombre de véhicules est passé de 13 000 à 14 000, et la circulation continue d'augmenter.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus