Moselle : les Restos du Coeur manquent de bénévoles, la campagne d'été s'annonce difficile

Recherche bénévoles, c'est le message que fait passer les Restos du Coeur de Moselle où il manque 10% de volontaires. L'association manque de bras pour remplir sereinement sa mission.

C'est un cri d'alerte que lancent les Restos du Coeur. La campagne de cet été s'annonce difficile par manque de bénévoles. Le dépôt d'Augny (Moselle) alimente vingt et un centres de distribution en Moselle.

Cette pénurie a des conséquences concrètes pour Pascal Thuriaut, le responsable logistique. "Il y a des jours, où j'ai cinq personnes et cinq camions qui sortent. Il n'y a a plus personne pour s'occuper des palettes. Il y a donc des produits que je suis obligé de supprimer de la livraison, comme les surgelés".

L'immense majorité des membres de l'association sont des retraités. Entre le turn-over important et la peur du COVID, la crise de vocation se fait ressentir. Aujourd'hui, ils sont 700 volontaires à donner un coup de main. Mais comme le souligne Thierry Jossic, vice-président des restos de Moselle-Ouest, "on peut estimer qu'il nous en manque 10%, soit 70 bénévoles. Le bénévolat, c'est la force vitale de l'association. Sans eux, on ne peux rien faire. On a quasiment pas de salariés, tout repose sur les bénévoles".

Le bénévolat, c'est la force vitale de l'association.

Thierry Jossic, Vice-président Restos du Coeur Moselle Ouest

Des postes très différents sont recherchés : responsable de site, préparateur de commandes, conducteur-livreur ou encore aide à la personne. Patrick, bénévole de 67 ans trouve que son engagement est une évidence : "les gens ont besoin de nous. Pendant la distribution hivernale au bus, on a eu plus de 200 personnes alors que les autres années, nous en avions qu'une centaine. Il nous faut beaucoup de bénévoles".

Près de deux millions de repas seront servis pendant la compagne 2021/2022.