Ce mercredi 09 mai 2018, les organisations syndicales de cheminots ont appelé à un rassemblement sur la gare de triage de Woippy, qui a débouché à 11h30 sur un débat sur la réforme ferroviaire, l'avenir du Fret SNCF. 

La rencontre entre les syndicats cheminots et le premier ministre Edouard Philippe le 07 mai 2018 s'est soldée par un échec.

C'est pourquoi ce mercredi 09 mai, plusieurs syndicats ont appelé à la mobilisation à la gare de triage de Woippy.


Le torchon brûle entre le gouvernement et les syndicats

 


Ce rassemblement fait suite à la rencontre qui a eu lieu le 07 mai entre Edouard Philippe et les syndicats représentatifs. 

Lors de ce tête à tête le gouvernement a annoncé vouloir reprendre la dette de la SNCF.

En revanche le Premier ministre a affirmé qu'il ne céderait pas sur la fin du statut de cheminot et également sur la création d'une société anonyme

Les syndicats ont donc décidé de reprendre leur grève. 



La coupe est pleine depuis le 22 mars !

 

Les cheminots ont également appris par voix de presse que le gouvernement serait favorable à la filialisation du Fret SNCF, ce qui n'a pas calmé leur colère. 

En Lorraine, 672 postes sont concernés et inquiets concernant cette possible décision, car ils pourraient disparaître. 

"La coupe est pleine depuis le 22 mars ! Cette annonce aurait dû être faite par le président de la SNCF aux organisations syndicales. Ce sont des choix pour jouer la provocation et le débordement. Mais les cheminots sont déterminés " assure Sonia Pelissier, secrétaire générale de la CGT-cheminots en Lorraine.

Le mouvement n'est donc pas prêt de se terminer. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité