Cet article date de plus de 4 ans

Moselle - Un pique-nique pour dire NON au gaz de schiste

Une cinquantaine d'habitants s'est rassemblée dimanche 25 septembre à Altviller, en Moselle-Est, à proximité d'un gisement de "gaz de couche". L'objectif était de sensibiliser la population aux dangers potentiels de ces modes d'extraction.
50 manifestants contre le gaz de couche et le gaz de schiste
50 manifestants contre le gaz de couche et le gaz de schiste © France 3 Lorraine
L'endroit que ces militants écologistes ont choisi n'est pas exactement un lieu d'extraction de gaz de schiste...où se pratiquerait la méthode de fracturation hydraulique, puisque cette méthode est interdite en France.
Ce "forage de la Chambre", à proximité d'Altviller, en Moselle Est, est en fait un lieu d'extraction de "gaz de couche" : il va s'agir en faitde stimuler la roche, pour y extraire un gaz présent dans le charbon. Ce forage fait partie d'un total de 16, autorisés pour être exploités.

Pour ces personnes qui ont fait le déplacement afin d'exprimer leurs craintes, la problématique est la même : il peut y avoir danger pour l'environnement.
Comme l'un d'eux nous dit...

On ne pense pas suffisament à des problèmes comme celui de l'eau, qui pourrait ne plus être potable, comme cela s'est passé en Australie"


D'autres considèrent que la Moselle a suffisament été touchée, en rappelant qu'il s'agit "de zones dans lesquelles il y a déjà des affaissements miniers".

Même si le sujet est grave, la manifestation, elle, s'est voulue pacifique. Les participants ont proposé un pique-nique à proximité du site de ce forage.
Une de nos équipes a suivi cet évènement : voyez son reportage....
durée de la vidéo: 01 min 48
Manif contre gaz de schiste ©France 3 Lorraine



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gaz de schiste énergie environnement société manifestation économie social