Natation : retour en équipe de France pour Aurélie Muller, la nageuse de Sarreguemines, avec les JO de Paris comme objectif

Publié le

Aurélie Muller est de retour en équipe de France pour représenter notre pays aux prochains championnats du monde de natation qui se dérouleront à Budapest du 18 juin au 3 juillet. La nageuse de Sarreguemines a marqué des points grâce à ses succès en Martinique le week-end des 12 et 13 février.

L'air de la Martinique et l'eau des Anses d'Arlet ont particulièrement bien réussi à la nageuse sarregueminoise Aurélie Muller. En ce week-end des 12 et 13 février 2022, elle y a remporté les épreuves des 5 km et 10 km en eau libre avec un chrono de 2 heures 10 minutes et 47 secondes et 86 centièmes lors de cette dernière course. La nageuse mosellane s'est félicitée de ses bons résultats obtenus en Martinique: "Très, très contente. Cela fait deux ans que c'était un peu compliqué pour moi. Je m'étais beaucoup entraînée mais je n'avais pas pu m'exprimer.

En Martinique, c'était chouette de revenir à la compétition et encore plus chouette de gagner sur les deux courses.

Aurélie Muller, nageuse

Alors en Martinique, c'était chouette de revenir à la compétition et encore plus chouette de gagner sur les deux courses". Touchée par le Covid, Aurélie n'avait pu défendre ses chances lors de la manche de la coupe du monde disputée à Abu Dhabi. C'est dire que les performances réalisées en Martinique ont été scrutées avec beaucoup d'attention par le staff de l'équipe de France.

Sélectionnée en équipe de France

C'est le jeudi 17 février que la bonne nouvelle est tombée pour la nageuse mosellane retenue en équipe de France pour les prochains championnats du monde qui se tiendront à Budapest en Hongrie du 18 juin au 3 juillet et pour les championnats d'Europe de Rome à la fin du mois d'août. 

"Le premier pari -celui de retourner en équipe de France- est validé", analyse son entraîneur Gilles Cattani. "C'est une bonne nouvelle parce que cela faisait deux ans qu'elle n'était plus en équipe de France. Et la deuxième étape c'est de se reconstruire au niveau international pour redémontrer qu'elle est capable d'exister à ce niveau-là et de performer aux championnats du monde fin juin".

Depuis près d'un an, la championne du monde 2015 et 2017 du 10 km s'entraîne de nouveau avec Gilles Cattani à Sarreguemines. Une nouvelle collaboration qui a déjà porté ses fruits fin janvier avec une victoire lors des championnats de France indoor à Sarcelles sur 5 km et donc à l'open de Martinique où la nageuse sarregueminoise a confirmé son excellente forme actuelle. 

Objectif Paris 2024

Ce retour en équipe de France ouvre de nouvelles perspectives à la mosellane qui va de nouveau pouvoir se frotter aux meilleures nageuses mondiales.

Avec forcément en ligne de mire les JO d'été de Paris. 

Mon rêve c'est de monter sur la boîte à Paris. Ce serait vraiment la plus belle des récompenses pour finir ma carrière

Aurélie Muller, nageuse

"J'ai hâte de confirmer au niveau international. J'aurai 34 ans lors des JO en France. Aujourd'hui, on voit beaucoup de sportifs performer à un âge élevé. Mon rêve c'est de monter sur la boîte à Paris. Ce serait vraiment la plus belle des récompenses pour finir ma carrière".

"Les JO de Paris c'est pour ça qu'Aurélie se lève tous les matins" renchérit son coach Gilles Cattani. "C'est pour ça qu'elle s'entraîne dur tous les jours. Plus vite on revient dans les esprits de tout le monde, plus vite on va être incontournables."