VIDEO. Refus d'obtempérer : la sous-préfète de Moselle blessée lors d'un contrôle de police

Alors qu'elle participait à un contrôle de police, la sous-préfète de la Moselle Jacqueline Mercury-Giorgetti a été blessée lors d'un refus d'obtempérer, dans la soirée du vendredi 1ᵉʳ mars à Metz. Le conducteur a été arrêté à bord d'un véhicule volé.

Les faits se sont déroulés vendredi 1ᵉʳ mars 2024 à Metz vers 19h55. Dans le quartier de Borny, un équipage de la brigade spécialisée de terrain tente d'intercepter à un feu rouge un véhicule de la marque Renault signalé volé le matin. Le conducteur refuse d'obtempérer.

Les policiers sortent de leur véhicule et tentent d’empêcher le fuyard de redémarrer. À ce moment-là, l’automobiliste décide de se soustraire au contrôle. En voulant prendre la fuite, il percute un policier qui est projeté au sol et le véhicule de police, avec à l'intérieur la sous-préfète de la Moselle, Jacqueline Mercury-Giorgetta. C'est ce que montre la video d'une caméra de surveillance placée à proximité, transmise par la police (voir ci-dessous). 

durée de la vidéo : 00h00mn30s
Vendredi 1 mars 2024 à Metz vers 19h55, un équipage de la brigade spécialisée de terrain tente d'intercepter un véhicule signalé volé. Le conducteur refuse d'obtempérer. En voulant prendre la fuite, il percute alors le véhicule de police, avec à l'intérieur la sous-préfète de la Moselle, Jacqueline Mercury-Giorgetta. ©Police nationale

Le policier a été blessé au bras et à la jambe. La sous-préfète a également été blessée en heurtant le siège avant. Elle souffre de douleurs dorsales et cervicales.

À l’issue d’une course poursuite et grâce à l’intervention d’une équipe de la BAC et de la brigade cynophile, le conducteur sera immobilisé 600 mètres plus loin grâce à une herse, dans le quartier de Queuleu.

"Il y a de plus en plus de refus d'obtempérer", déplore David Ghisleri, le secrétaire départemental du syndicat Alliance police pour le département de la Moselle joint par France 3 Lorraine. "Nous en avons eu un autre ce jeudi à Thionville : un conducteur a percuté deux véhicules de police en essayant de s'enfuir. 

Le suspect a été interpellé par les policiers de la BAC qui ont fait usage de leur pistolet à impulsion électrique. Âgé d'une trentaine d'années, le jeune homme, connu défavorablement par les services de police, est en garde à vue. Une enquête a été ouverte.

Selon la préfecture, la sous-préfète qui venait de prendre ses fonctions " va bien ". Il s'agissait d'une immersion avec les services de police dans le cadre de sa prise de poste.

En France, selon le ministère de l’Intérieur, il y a un refus d’obtempérer toutes les 20 minutes.