A31 et N52 bloquées : opération escargot des Arméniens de l'Est aux frontières du Luxembourg et de la Belgique

Depuis 7h45 ce vendredi 16 octobre, les Arméniens de l'Est manifestent sur l'A31 et la N52, au niveau des frontières luxembourgeoise et belge. La circulation est restée près de deux heures à l'arrêt. les axes ont été rouverts aux véhicules peu avant 10h.

Pas de circulation en provenance de la France à la frontière luxembourgeoise.
Pas de circulation en provenance de la France à la frontière luxembourgeoise. © Capture webcam.
L'autoroute A31 et la N52 ont été paralysées pendant près de deux heures ce vendredi 16 octobre 2020, par une manifestation des Arméniens de l'Est qui veulent sensibiliser à la guerre entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Nos confrères de L'Essentiel annonçaient que 150 à 200 véhicules bloquaient la circulation sur ces deux axes, dans les deux sens.

A 8h30, Bison Futé recense 10km de bouchons dans le sens sud-nord, entre Thionville et Zoufftgen. L'A31 est fermée dans le sens nord-sud sur 1km au niveau de Zoufftgen. Une déviation est en cours via l'A30.

Même situation sur la N52, en direction de la Belgique. A 8h40, il y avait six kilomètres de bouchons dans le sens sud-nord, direction Arlon (Belgique), entre Réhon et Mont-Saint-Martin.

La circulation sur les deux axes a repris en milieu de matinée.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
luxembourg belgique trafic routier économie transports manifestation social international