Zoo : à Amnéville, les 2.000 animaux du parc retrouvent le public

Depuis le 19 mai, il est de nouveau possible de fréquenter les allées du zoo d'Amnéville. Les visites sont autorisées sans réservation, ni pass sanitaire. Pendant ces sept mois sans public, le parc en a profité pour se lancer dans des travaux. Notamment une passerelle pour observer les girafes.

Depuis sept mois, la seule présence humaine autorisée était celle des salariés. Pour les 2.000 animaux du parc, les seuls visiteurs, c'était uniquement le personnel du zoo d'Amnéville et tout particulièrement les soigneurs. Depuis ce mercredi 19 mai, c'est terminé. Le public peut de nouveau avoir accès aux 18 hectares du site. "Un zoo vide, ça n'a pas de sens", rappelle Albane Pillaire la nouvelle présidente du zoo d'Amnéville, "les soigneurs et le personnel aiment partager avec les visiteurs. Socialement, c'est un moment important pour tout le monde. Et pour les animaux aussi car ils ont uniquement vécu en tête-à-tête avec le personnel. Eux aussi seront très curieux, tout spécialement à l'égard des premiers visiteurs. Ce sera tout nouveau pour eux aussi."

On est venu pour les animaux mais aussi pour se promener, c'est vraiment agréable

Un habitué

Et parmi ces premiers visiteurs, François et Lorraine, venu fêter ici les quatre ans de Lucas, leur petit garçon. "C'est une date qui fait date" s'amuse t-il, "offrir un déconfinement pour un anniversaire, c'est plutôt sympa. (rires) Plus sérieusement, découvrir le zoo pour un enfant, c'est magnifique." "On est venu avec les enfants pour voir un bébé girafe" s'enthousiasme de son côté cet habitué, "on est venu pour les animaux mais aussi pour se promener, c'est vraiment agréable."

Les allées vides, une vieille histoire. Sans doute, mais à condition de respecter des mesures sanitaires comme le port du masque, une distanciation d'un mètre cinquante et de suivre le sens de la visite. "Nous avons énormément communiqué sur le sujet" explique Albane Pillaire, "une visite, ça se prépare car il y a des consignes. Comme ici sur les vitres qui permettent d'observer les animaux, des stickers rappellent que ce sont des zones contacts. Pour attirer les animaux, les gens ont tendance à les toucher facilement. Il ne faut pas. On a aussi renforcé les opérations de nettoyage et nous avons mis en place une brigade Covid pour faire respecter les consignes. Sans oublier la distribution de solution hydroalcoolique." Le circuit est adapté à la réglementation sanitaire avec la mise en place d'un traçage au sol.

Parmi les nouveautés, la passerelle des girafes

Le zoo a profité de la fermeture pour procéder à quelques travaux. Toute la signalétique a été revue de A à Z. Et parmi les nouvelles idées retenues, la création d'une passerelle pour contempler au plus près les girafes. Thomas Grangeat, le responsable pédagogique au zoo d'Amnéville, s'y trouve avec une branche de noisetier. "Les girafes en raffolent" explique t-il, "nous avons créé une rampe d’accès pour être à hauteur des girafes. Lorsqu'on leur donne à manger et ça arrive plusieurs fois par jour, le public peut être à nos côtés. On leur explique ce qu'on fait, on discute, on échange... Le principe, c'est apprendre en s'émerveillant, au plus près des animaux. "

Une immense aire de jeu, qui comprend une pyramide de 13 mètre, et un toboggan a également été installé en plein coeur du zoo. Moins visible mais tout aussi important, une quinzaine de nouveaux pensionnaires est arrivée depuis octobre dernier et tout particulièrement des bébés tortues.

Le zoo rappelle qu'il n’est pas nécessaire de réserver sa visite, ni de réaliser un test PCR, ni de présenter un pass sanitaire. "Nous recommandons d’acheter les billets en ligne à l’avance" précise le zoo "afin de limiter l’attente en caisse." Les points de restauration sont ouverts dans le respect des mesures gouvernementales : uniquement en terrasse et table de six personnes maximum.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo animaux nature déconfinement société idées de sorties sorties et loisirs