Opération de démoustication dans le Bassin Potassique

Au printemps, la vie reprend ses droits, même dans les marais où les larves de moustiques prolifèrent. En Petite Camargue et dans le Bassin Potassique, les agents du service de démoustication surveillent le développement de ces insectes.

Par Marc Chanel

Les larves de moustique se multiplient en cette saison. Le service de démoustication des Brigades Vertes est sur le pont. C'est lui qui décide du moment le plus propice pour intervenir. "C'est en fonction de la taille des larves" explique Thomas Krebs, agent du service de démoustication du Haut-Rhin. La température de l'eau constitue également un critère important. "En dessous de 10 degrés, la larve ne s'alimente pas assez pour ingérer suffisamment de produit", du bacille de Thuringe. Cette année les zones à traiter simultanément sont trop vastes pour intervenir à pied, en raison des importantes précipitations. Un hélicoptère a donc été mobilisé pour traiter les zones marécageuses dans un secteur compris entre Richwiller et Pulversheim.

Opération de démoustication dans le Bassin Potassique
Au printemps, la vie reprend ses droits, même dans les marais où les larves de moustiques prolifèrent. En Petite Camargue et dans le Bassin Potassique, les agents du service de démoustication surveillent le développement de ces insectes. - France 3 Alsace - Le reportage de S. Gaudry - A. Stahlschmidt - M-E. Beauclair. Interviews : Thomas Krebs, agent du service de démoustication du Haut-Rhin - Philippe Bindler, agent du service de démoustication du Haut-Rhi
  • Le reportage de S. Gaudry - A. Stahlschmidt - M-E. Beauclair. Interviews : Thomas Krebs, agent du service de démoustication du Haut-Rhin - Philippe Bindler, agent du service de démoustication du Haut-Rhin

Sur le même sujet

Les + Lus