• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pas de fermeture de la centrale de Fessenheim avant 2021: la lettre des élus hauts-rhinois à Lecornu

Les salariés de la centrale nucléaire de Fessenheim, le 19 janvier, lors de la visite de Sébastien Lecornu en déplacement dans le Haut-Rhin pour installer le Comité de pilotage du projet d'avenir pour le territoire autour de Fessenheim. / © MaxPPP/ Thierry GACHON
Les salariés de la centrale nucléaire de Fessenheim, le 19 janvier, lors de la visite de Sébastien Lecornu en déplacement dans le Haut-Rhin pour installer le Comité de pilotage du projet d'avenir pour le territoire autour de Fessenheim. / © MaxPPP/ Thierry GACHON

Treize élus hauts-rhinois interpellent Sébastien Lecornu, le secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire. Dans une lettre, ils expliquent que "l'année 2021 constitue un horizon minimal" pour la fermeture de la centrale nucléaire.

Par AR

Treize élus hauts-rhinois interpellent Sébastien Lecornu, le secrétaire d'Etat à la Transition écologique pour lui demander de différer la date de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin). "Nous vous demandons de ne pas procéder à la fermeture (...) avant la fin des autorisations d'exploiter actuelles, soit à juillet 2021 pour la tranche une et avril 2023 pour la tranche 2", écrivent les élus (lire ci-dessous).
Les 13 signataires du courrier sont : Jean Rottner, président de la Région Grand Est, Brigitte Klinkert, présidente du conseil départemental du Haut-Rhin, Jacques Cattin, Raphaël Schellenberger, Eric Straumann députés du Haut-Rhin, Jean-Marie BockelRené Danesi et Catherine Troendlé, sénateurs du Haut-Rhin, Gérard Hug, président de la communauté de communes Pays Rhin Brisach, Claude Brender, maire de Fessenheim, Michel Habig, président de la communauté de communes Centre Haut-Rhin, Fabian Jordan, président de Mulhouse Alsace agglomération, Gilbert Meyer, président de Colmar agglomération.

Sans être formellement fixée, la date de fermeture de la centrale, liée à la mise en place de l'EPR de Flamanville est planifiée entre la fin 2018 et le début 2019. Les 13 élus hauts-rhinois réclament ce délai "plus respectueux des salariés de la centrale".

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus