Pass sanitaire dans les Ardennes, l'Aube, et la Haute-Marne : le gouvernement pourrait lever certaines restrictions

À l'occasion d'un conseil de défense qui aura lieu le mercredi 22 septembre, le gouvernement pourrait alléger les restrictions sanitaires dans certains départements. Ceux où la diffusion du virus est moindre... Le taux d'incidence est passé sous 50 dans les Ardennes, l'Aube, et la Haute-Marne.

Le gouvernement pourrait être amené à lever certaines restrictions sanitaires... Mais attention, pas forcément partout.

France Info se fait l'écho d'un énième conseil de défense, qui aura lieu le mercredi 22 septembre 2021. Au terme de celui-ci, le gouvernement pourrait lever un peu le pied.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a déclaré qu'il y a "des raisons d’être optimiste sur l’amélioration de la situation sanitaire. On espère qu’on pourra adapter nos règles et peut-être le pass sanitaire à la circulation du virus." Il précise toutefois qu'il "faut rester vigilant"...

En Champagne-Ardenne, le taux d'incidence est passé sous les 50 cas pour 100.000 personnes dans les Ardenne (37), l'Aube (44), et la Haute-Marne (44). Ces données issues de Covidtracker remontent au lundi 20 septembre. Ces chiffres suscitent l'espoir de voir un allègement dans ces départements (visibles sur la carte ci-dessous).
 


En revanche, le taux d'incidence marnais reste trop élevé (65). A priori, il ne devrait donc pas y avoir de changement dans ce département.
 

Le pass sanitaire dans le viseur

Actuellement, le pass sanitaire est demandé aux personnes de plus de 18 ans (de plus de 12 ans à partir du 30 septembre), notamment dans les :


Si ce pass sanitaire peut (partiellement) disparaître dans les départements concernés, rien n'empêcherait évidemment son retour si les conditions sanitaires venaient à se dégrader à nouveau.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société