Pollution aux particules fines : nouvelles mesures d'urgence prises par les préfectures en Alsace

Prévision de la pollution à Strasbourg le 9 février (en haut à gauche), prévision de la qualité de l'air en Alsace le 9 février (à droite) et image d'illustration / © strasbourgrespire.fr / Atmo Grand Est / MaxPPP
Prévision de la pollution à Strasbourg le 9 février (en haut à gauche), prévision de la qualité de l'air en Alsace le 9 février (à droite) et image d'illustration / © strasbourgrespire.fr / Atmo Grand Est / MaxPPP

Depuis 6 h ce vendredi matin, les préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont décidé de mettre en place de nouvelles mesures d'urgences pour essayer de limiter la pollution aux particules fines dans les deux départements alsaciens. Ces mesures ont été prises par arrêté préfectoral.

Par Florence Grandon

Les préfets du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont pris des arrêtés préfectoraux vendredi 9 février dès 6h pour essayer de limiter la pollution aux particules fines dans les deux départements alsaciens, c'est la première journée d'alerte. Si la pollution perdure, la circulation différenciée (vignettes Crit'Air 4 et 5 exclues de la circulation en ville à Strasbourg) est prévue au 3e jour.

Sur le site de Strasbourg Respire, la carte de prévision de la pollution atmosphérique au dessus de Strasbourg est complètement rouge.

Pollution à Strasbourg le 9 février / © strasbourgrespire.fr
Pollution à Strasbourg le 9 février / © strasbourgrespire.fr

Dans le Bas-Rhin, la préfecture abaisse de 20 km/h la vitesse maximum autorisée sur les autoroutes et les voies rapides du département, sans descendre en dessous de 70 km/h. Attention, les policiers feront des contrôles de vitesse et des contrôles anti-pollution sur ces axes.

Pour les particuliers et les agriculteurs : les feux à l'air libre sont interdits, qu'il s'agisse de déchets verts ou de résidus agricoles. Les dérogations au règlement sanitaire sont suspendues.

Dans le bâtiment et les travaux publics, tout ce qui produit de la poussière est interdit sauf si un arrosage du chantier peut être mis en place, ce qui permet de concentrer au sol les poussières et évite qu'elles ne partent dans l'air ambiant.

Les feux d'artifices sont interdits.

Pour les maisons particulières, il est interdit d'utiliser du bois, des bûches reconstituées ou des pellets pour un feu de confort. Seules les "sources indispensables de chauffage" sont autorisées.

La préfecture du Haut-Rhin a pris les mêmes dispositions. 

Atmo Grand Est précise que le froid amplifie les émissions de particules et que "les conditions météorologiques sont défavorables à la dispersion" de ces particules.

Situation de la pollution atmosphérique en Alsace vendredi 9 février 2018 / © Atmo Grand Est
Situation de la pollution atmosphérique en Alsace vendredi 9 février 2018 / © Atmo Grand Est


Alors pour vous déplacer, préférez les transports en commun. Strasbourg, Mulhouse et Colmar mettent en place aujourd'hui des tarifs réduits dans leurs trams et bus. 


Et voilà l'arrêté préfectoral de la préfecture du Bas-Rhin :






A lire aussi

Sur le même sujet

Epinal : un centre d'usinage dernier cri à l'ENSTIB

Les + Lus