Pollution à l'ozone : le seuil d'alerte est atteint ce mercredi 24 juillet en Alsace et en Moselle

La canicule qui touche le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Moselle provoque une pollution de l'air par l'ozone depuis mardi 23 juillet. Le seuil d'alerte est atteint ce mercredi 24 juillet, a annoncé ATMO Grand Est, l'association de surveillance de la qualité de l'air.

Un épisode de pollution "lié à l’ozone, polluant secondaire formé à partir de composés précurseurs", touche les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle depuis le mardi 23 juillet, indique ATMO Grand Est, l'association de surveillance de la qualité de l'air, dans un communiqué, "sous l'effet du fort rayonnement solaire et de températures très élevées"Le phénomène s'amplifie ce mercredi 24 juillet. 

 

"Les niveaux d'ozone vont continuer d'augmenter sur l'ensemble de la région Grand Est. L'épisode de pollution va s'étendre géographiquement à d'autres départements de la région Grand Est. De ce fait, les départements de la Moselle, du Haut-Rhin, du Bas-Rhin seront concernés par une procédure d'alerte sur persistance ce mercredi 24 juillet. La procédure d'information et de recommandation sera déclenchée sur les départements de la Marne, de la Meurthe-et-Moselle et de la Meuse".

A Strasbourg, Mulhouse et Colmar, une tarification spéciale dans les transports en commun a été mise en place.

Sept départements du Grand Est concernés jeudi

Cet épisode prendra encore de l’ampleur jeudi 25 juillet, "par accumulation et du fait des conditions météorologiques qui restent propices à la formation d’ozone". Les départements de la Moselle, du Haut-Rhin, du Bas-Rhin, de la Marne, de la Meuse, des Ardennes et de la Meurthe-et-Moselle seront concernés par une procédure d'alerte sur persistance. "La procédure d'information et de recommandation sera déclenchée sur le département des Vosges. Par ailleurs des niveaux élevés en particules PM10 sont de nouveau attendus sur les départements de la Marne et de l'Aube".