• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les premières réactions des élus champardennais après le décès de Jacques Chirac

Gabrielle Nguyen, première adjointe de la ville de Reims au temps du maire Jean Falala, un proche de Jacques Chirac. Sur la photo, on aperçoit l'ancien président venu rendre visite à Jean Falala à l'hôpital quelques mois avant sa mort en 2005. / © Photo France 3/ Alexandre Hébert
Gabrielle Nguyen, première adjointe de la ville de Reims au temps du maire Jean Falala, un proche de Jacques Chirac. Sur la photo, on aperçoit l'ancien président venu rendre visite à Jean Falala à l'hôpital quelques mois avant sa mort en 2005. / © Photo France 3/ Alexandre Hébert

Depuis l'annonce de la mort de l'ancien président Jacques Chirac ce jeudi 26 septembre 2019, les messages de tristesse des élus qui l'ont cotoyé se multiplient. Parmi eux bien sûr des élus champardenais, un territoire où il s'était rendu à de nombreuses reprises.

Par Marc Schmitt



Parmi les premières à exprimer son émotion après la mort de l'ancien président de la République (1995-2007), Catherine Vautrin, la présidente de la communautée urbaine du Grand Reims. Celle qui a été, entre 2004 et 2007, sa secrétaire d'Etat à l'intégration et à l'égalité des chances, puis aux personnes agées avant de devenir sa ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité dans le gouvernement de Dominique de Villepin, se souvient sur Twitter d' "un homme chaleureux et visionnaire".
 


De son côté, le maire de Reims, Arnaud Robinet a loué "un homme rassembleur qui avait à cœur que les Français aient plaisir à vivre ensemble".
 
Une tristesse qu'il a partagée à notre micro "évoquant une page de l'histoire de France qui se tourne et sa volonté (celle de Jacques Chirac) de rassembler les Français" :

Une annonce qui survient alors que le président Les Républicains au Sénat, Gérard Larcher, qui a également été son ministre, tiendra aujourd'hui à Reims une convention régionale de la droite et du centre. Sur les réseaux sociaux, le sénateur a salué celui qui a "incarné l’âme de la France pendant plus d’un demi-siècle à travers ses territoires, le monde, ses valeurs".
 Gérard Larcher, ancien président du Sénat et ancien ministre de Jacques Chrirac salue "l'homme qui a incarné l'Etat, les territoires, les valeurs de Liberté", il est celui qui a su "regarder notre histoire simple et lumineuse un homme attachant qui a toujous refusé les extrêmes."
 


Ancienne première adjointe du maire de Reims Jean Falala, Gabrielle Nguyen évoque quant à elle la relation d'amitié Chirac-Falala. Jacques Chirac était d'ailleurs venu visiter celui qui n'était déjà plus maire de Reims, sur son lit d'hôpital, quelques mois avant sa mort en 2005. "C'était un grand bonhomme. J'ai beaucoup d'émotion et de chagrin", développe Gabrielle Nguyen qui met en avant "le sens de la fidélité et de l'amitié" de l'ancien président.
Le maire de Charleville-Mézières évoque lui la mémoire de Jacques Chirac "qui aima passionnément la France" et adresse ses condoléances à la famille de l'ancien président.
Le maire de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu, évoque quant à lui celui qui fut "LA raison" de son engagement en politique.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus