La présence d'un loup dans le sud de l'Aube a été confirmée

Illustration / © Richard RAY / MaxPPP
Illustration / © Richard RAY / MaxPPP

Après plusieurs attaques sur des troupeaux de moutons, dans l'Aube et dans l'Yonne entre mai et juillet dernier, la présence d'un loup était suspectée. Des analyses de laboratoire ont permis d'identifier la bête : il s'agit bien d'un loup d'origine italo-alpine.
 

Par FM

Il a rôdé dans l'Aube. Après plusieurs attaques de troupeaux en mai et en juillet dernier, les autorités du département soupçonnaient la présence d'un loup. Finalement, les analyses de laboratoire ont confirmé la présence de l'animal sur la commune d'Etourvy les 20 et 26 mai, et le 5 juin derniers.
 

"Des mesures ont été prises"


Dans un communiqué daté du 14 août, le préfet de l’Aube indique qu'il a "d’ores et déjà reçu la chambre d’agriculture puis une délégation des organisations professionnelles agricoles pour examiner la situation et évaluer les mesures nécessaires à mettre en œuvre". Il indique que "les mesures destinées à aider les éleveurs à protéger leurs moutons ont été proposées à l’éleveur de la commune d’Etourvy". Avec ces attaques, l'éleveur a perdu 40% de son cheptel.

S'il a aussitôt été indemnisé, Eric Rousseau doit désormais apprendre à vivre avec cette nouvelle menace.

Par ailleurs, le préfet de l’Aube réunira le 5 septembre prochain les organismes d’élevage, les associations et les services concernés membres du comité départemental grand prédateur instauré en 2013 lors de la présence avérée d’un loup dans le secteur de Lignol-le-Château.
 

► Retrouvez le reportage de Jaël Galichet et Brice Bachon

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus