Qui sont les candidats à la présidence du Conseil économique, social et environnemental de l'ACAL ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Caroline Moreau
De gauche à droite : l'Alsacien Joseph Zorgniotti ; le Lorrain Roger Cayzelle ; l'Ardennais Patrick Tassin
De gauche à droite : l'Alsacien Joseph Zorgniotti ; le Lorrain Roger Cayzelle ; l'Ardennais Patrick Tassin © France 3

La fusion des 3 régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine impacte aussi le CESER, le conseil économique, social et environnemental. Depuis le 1er janvier, les 3 ex-Ceser sont rassemblés en un seul. Son président sera élu le 29 janvier à Metz. 3 candidats sont en lice.

Les trois candidats à la présidence du CESER - version grande région - sont :
  • Joseph Zorgniotti (59 ans), patron d'un cabinet d'expertise-comptable, ancien vice-président du CESER d'Alsace,
  • Roger Cayzelle (69 ans), ex-président du CESER de Lorraine, ancien instituteur, membre de la CFDT
  • Patrick Tassin (61 ans),  président sortant du CESER de Champagne-Ardenne, ancien professeur, membre de la CGT.

Le CESER, souvent dénoncé comme coûteux et inutile, a pour rôle de faire des propositions au Conseil régional sur la politique à mener. Il doit s'exprimer sur les choix stratégiques et budgétaires de l'assemblée régionale, et - nouvelle mission - évaluer l'efficacité des politiques publiques.


La nouvelle assemblée rassemble les 3 précédentes. Elle va compter 253 conseillers nommés par le préfet parmi des représentants du patronat, des syndicats et des associations, auxquels s'ajoutent des « personnalités qualifiés».
Son président sera élu le vendredi 29 janvier à Metz, dans l'hémicycle de l'ex-conseil régional de Lorraine.
Le président sera en place jusqu'à fin 2017.
A terme, une nouvelle assemblée de 180 membres doit voir le jour.

durée de la vidéo: 02 min 34
Les candidats à la présidence du CESER de l'ACAL ©France 3

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.