Sébastien Loeb rétrograde à la 2e place de la 10e étape

© Maxppp
© Maxppp

Les commissaires de course ont décidé d'attribuer la victoire à Stéphane Peterhansel, arrivé troisième, mais qui s'était arrêté pour secourir un motard qu'il avait blessé.

Par Caroline Moreau

Au chronomètre, c'est Sébastien Loeb qui l'emportait. Vainqueur de la 10e étape du Dakar 2017 entre Chilecito et San Juan (Argentine), sa quatrième victoire cette année, en bouclant 449 km chronométrés en 4h54min28sec.

Stéphane Peterhansel était arrivé troisième avec 6'45 de retard sur Sebastien Loeb, Cyril Despres l'ayant devancé en accusant de 2min33 retard sur l'alsacien. Mais les commissaires ont donc décidé de lui "redonner" du temps et de lui attribuer la victoire avec 7min28 d'avance sur Loeb.

Pourquoi ce "rab de temps?"

Stéphane Peterhansel occupe la tête du classement général avec 5min50 d'avance sur le nonuple champion du monde de rallye, à deux jours de l'arrivée à Buenos Aires.

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus