Strasbourg : l'hôtel des impôts, avenue des Vosges, reçoit son nouveau clocher franc-comtois

Le centre des impôts de Strasbourg (Bas-Rhin), actuellement en réfection, a reçu la nouvelle structure de son clocher franc-comtois. Elle a été installée le dimanche 19 juillet, vers midi, et atteint les dix mètres pour 3.5 tonnes.
Le nouveau clocher franc-comtois pèse 3.5 tonnes.
Le nouveau clocher franc-comtois pèse 3.5 tonnes. © Xavier Ganaye, France Télévisions
L'hôtel des impôts de Strasbourg (Bas-Rhin) a reçu son nouveau clocher franc-comtois dans la matinée du dimanche 19 juillet 2020. Ses 10 mètres de hauteur et ses 3.5 tonnes ont attiré une foule de curieuses et curieux. Pour une fois que les gens viennent aux impôts avec entrain...

Deux entreprises alsaciennes ont été mises à contribution pour ce chantier hors-normes. Le clocher en lui-même - ou plutôt sa structure car il n'a pas encore reçu ses tuiles si caractéristiques - a été fabriqué par la maison Girold, établie à Barr (Bas-Rhin). Elle a façonné cette structure flambant neuve, remplaçant l'ancienne qui a été descendue par la grue. Ce clocher domine l'angle de l'avenue des Vosges et de la rue du Général de Castelnau (voir sur le plan ci-dessous), depuis la construction du centre des finances publiques à l'occasion de l'édification de la Neustadt, après 1870. 
 
La maison Girold n'en est pas à son premier chantier d'envergure. Elle a à son actif la rénovation d'une partie de la toiture de l'icônique château du Haut-Koenigsbourg (que vous pouvez à nouveau visiter). L'hôtel des impôts n'étant pas une église, ce clocher n'accueille pas de cloche. De quoi éviter de réveiller trop tôt le voisinage : on se rappelle d'une affaire similaire à Colmar puis à Jettingen (Haut-Rhin). 

La deuxième entreprise alsacienne impliquée, c'est l'AS Manutention, basée à Biesheim (Haut-Rhin). On lui doit la grue. Elle pèse 230 tonnes et son installation a eu lieu en début de matinée, à 8 heures. C'est au moyen de cette grue que l'ancienne structure a été retirée, avant que ne vienne s'y substituer la nouvelle. La circulation sur l'avenue des Vosges n'a pas été perturbée par cette spectaculaire opération.
 
Les différentes parties de la grue, et la structure du clocher attendant d'être hissée dans l'arrière-cour du centre des finances publiques.
Les différentes parties de la grue, et la structure du clocher attendant d'être hissée dans l'arrière-cour du centre des finances publiques. © Frédéric Durst / Xavier Ganaye, France Télévisions

La pose de cette nouvelle structure ne signale pas la fin des travaux. Il reste encore beaucoup à faire pour rénover totalement l'hôtel des impôts.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture et urbanisme culture architecture