Un karaoké pour les enfants en alsacien : le nouveau défi de Serge Rieger, ancien vainqueur du concours "D'Stimme"

Serge Rieger, chanteur et auteur-compositeur, sort un nouveau CD, intégralement en alsacien, destiné aux enfants : "Horisch de Storich". Avec une originalité : un karaoké. Les paroles illustrées des chansons sont accessibles sur DVD et en ligne. Un moyen de favoriser leur diffusion.

Serge Rieger intervient depuis douze ans dans des écoles du nord de l'Alsace pour chanter avec les élèves, en alsacien. Sur les dizaines et dizaines de chansons accumulées, le chanteur, auteur-compositeur et guitariste en a sélectionné douze pour les faire figurer sur son nouveau CD : "Horisch de Storich", qui devrait sortir début décembre. 

Les chants ont été soigneusement choisis pour satisfaire tous les âges : certains, très simples et avec peu de paroles, s'adressent aux tout-petits, d'autres, plus complexes, conviennent aux plus grands. L'objectif de Serge Rieger : faire fredonner ses airs au-delà des 20 classes et 1.400 élèves avec lesquels il travaille chaque année scolaire. 

Il a pour cela imaginé une nouveauté : les chansons et leurs paroles illustrées figurent sur DVD et sont déjà accessibles gratuitement sur YouTube. "Quand il est question d’un papillon, on voit un papillon. Pareil pour un oiseau, un arbre…, détaille l'artiste. J’espère que les enfants pourront apprendre une chanson touts seuls. J’ai aussi un partenariat avec le rectorat : le CD et le DVD avec le karaoké pourront être utilisés en classe par des professeurs. Ils peuvent s’arrêter sur une image pour se concentrer sur un vers, une strophe. L’idée est que les enfants se familiarisent avec la langue."
 Serge Rieger, vainqueur du concours "D'Stimme" en 2018, se mobilise depuis longtemps pour l'alsacien, sa langue maternelle. Ce nouveau projet est un pas de plus dans son engagement : "Beaucoup de parents qui ont acheté mon premier CD m’ont dit que leurs enfants reprenaient certains chants en boucle. Notre culture et notre langue sont tellement en mauvaise posture que chaque initiative compte pour leur venir en aide. Il y a les belles chansons de René Egles et de beaucoup d’autres, les pièces de théâtre, les articles sur internet... Il y a de quoi faire si on en a l’envie. Personnellement, j’ai toujours essayé de me battre pour sauver ce qui peut encore l’être", confie-t-il.

Le musicien de Surbourg a investi son argent personnel dans l'aventure. Seule une fondation allemande, la Josef David Stiftung, l'a soutenu à travers une subvention, car Serge Rieger est aussi actif dans des écoles outre-Rhin. 
 
 
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité