A vos sécateurs... Prêts ? Vendangez !

Les vendanges commenceront mercredi en Alsace pour le Crémant et le 7 septembre pour les vins tranquilles, a-t-on appris mardi auprès de l'Association
des viticulteurs d'Alsace (AVA), qui prévoit "un très bon millésime".

Des vendanges en avance par rapport à 2014 où les démarrages se sont faits les 3 et 15 septembre.Mais certains n'ont pas attendu le lancement officiel des vendanges annoncé ce matin par l'Association des Viticulteurs Alsaciens pour couper leur raisin. Il faut dire que les grappes sont arrivées à maturité et qu'il était temps de les récolter. Un millésime qui s'annonce exceptionnel.

Reportage Stéphanie Mallauran, Xavier Ganaye, Ahmed Amin Interviews : Xavier Schwartz Viticulteur à Kientzheim, Didier Pettermann Premier vice-pdt de l' AVA et vigneron à Dambach la Ville

L'AVA, qui représente quelque 4.000 viticulteurs alsaciens, tenait mardi son assemblée générale de pré-vendanges. "En Alsace, on a l'habitude de vendanger sur six à huit semaines, mais cette année il ne faut pas traîner si on ne veut pas avoir trop de sucre résiduel", a déclaré Jérôme Bauer, président de l'association, expliquant que "les maturités explosent". 

"La qualité est au rendez-vous: il n'y pas un grain de pourriture, les acidités sont bien", a-t-il ajouté. "On va faire un très bon millésime". Le viticulteur a souligné que les rendements seraient inférieurs à la normale d'environ 20% en moyenne en Alsace, le sud de la région ayant plus souffert de la sécheresse que le nord. "On est content malgré le fait qu'en termes de rendements, le compte n'y est pas. On a les clefs en main pour faire un millésime d'exception", a dit M. Bauer. Cette année, la production nationale de vin devrait atteindre 46,5 millions d'hectolitres, en baisse de 1% par rapport à l'an dernier, selon l'estimation du service statistique du ministère de l'Agriculture (Agreste).

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité