Vosges et Meurthe-et-Moselle : le loup peut être tiré par les éleveurs

© FTV
© FTV

Les associations de défense du loup, qui demandaient la suspension des arrêtés autorisant les tirs de défense, ont été déboutées en ce début d'année 2017 par le tribunal administratif de Nancy.
Les tirs de défense sont donc autorisés dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

le Tribunal administratif de Nancy a maintenu les arrêtés préfectoraux de décembre 2016 autorisant les tirs de défense et de défense renforcée pris par les préfets des Vosges et de Meurthe-et-Moselle.
Audiencé peu avant Noël et mis en délibéré, ce dossier juridique administratif a connu son épilogue en ces premiers jours de janvier 2017.

Les deux arrêtés étaient attaqués par plusieurs associations qui expliquaient que la menace réelle du canidé ne justifiait pas de tels arrêtés.

Mais le TA a estimé au contraire que

l'exposition permanente au risque d'attaque du loup bouleversait l'exercice professionnel et la vie privée des éleveurs.


En conséquence, le TA a maintenu les arrêtés préfectoraux.
La mise en cause de ces arrêtés avaient provoqué une réaction forte des éleveurs ovins le 16 décembre dernier.

 

Sur le même sujet

Les + Lus