Crash d'un ULM dans les Vosges : ce que l'on sait

Au lendemain de la découverte du corps sans vie du pilote d’ULM disparu, ce dimanche 26 mai 2024, dans les Vosges, le point sur ce que l’on sait sur ce crash.

La carcasse de l'engin témoigne de la violence du choc. "L'appareil, un ULM Tetras, s'est écrasé en forêt au milieu d'arbres enchevêtrés", a indiqué Valérie Michel-Moreaux, la préfète des Vosges, interviewée par l'une de nos équipes.

Ce sont des témoignages qui ont permis de circonscrire la zone de recherche en début de soirée à la zone forestière entre Saint-Oger, Deyvillers et Charmois-devant Bruyères, où s'était installé le poste de commandement des secouristes.

Deux témoignages déterminants 

Selon nos informations, deux témoignages ont été déterminants. D'abord, le témoignage d'une femme qui indiquait aux forces de l'ordre avoir entendu le son d'un engin avec des ratés techniques vers 10h30 au-dessus de sa maison, témoignage corroboré par celui d'un homme qui a entendu un peu plus tard, en fin de matinée, un son qui pouvait correspondre à un crash en forêt.

Dimanche 26 mai, en début de soirée, le corps sans vie du pilote d'ULM âgé de 56 ans, disparu depuis la mi-journée, avait été retrouvé dans le secteur de Deyvillers dans Vosges. Il avait décollé de l'aérodrome de Dogneville vers 9h30, près d'Épinal et aurait disparu en fin de matinée. C'est la famille du pilote, inquiète de ne pas le voir revenir pour un repas de famille, qui avait lancé l'alerte.

D'importants moyens déployés

D'importants moyens avaient été déployés sitôt l'alerte donnée par la famille. Deux hélicoptères, quatre drones pompiers, un drone gendarmerie ont quadrillé le secteur depuis les airs. Au sol, une cinquantaine de pompiers du SDIS 88 et plus d'une trentaine de gendarmes ont été mobilisés. Quads, 4x4, motos de la gendarmerie ont aussi été utilisés pour les zones difficiles d'accès. "En cette saison, dans les zones boisées, la végétation est très dense".

La préfète Valérie Michel-Moreaux remercie les personnes qui ont répondu à l'appel Facebook de la préfecture pour identifier la zone de recherches, ainsi que les personnes volontaires qui ont proposé leur aide sur leur terrain. Agents de l'ONF et chasseurs, ils sont venus proposer leur connaissance de la zone.

Un ULM avec habitacle 

L'ULM Tetras CTS est un avion léger avec un habitacle. Ceux disponibles à la location sur l'aérodrome de Dogneville sont construits à Ramonchamp dans les ateliers d'Humbert Aviation.

Les causes du crash restent inconnues pour le moment et font l'objet d'une enquête confiée à la police nationale.

 

 

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité