Elections départementales 2021 dans les Vosges : découvrez les résultats du premier tour

Dimanche 20 juin 2021, c'est le premier tour des élections départementales. Dans les Vosges, la majorité de droite sortante consolide son score. La gauche recule, et le Rassemblement national réalise un score plus faible qu'attendu.

Les électeurs des Vosges sont appelés à élire les 34 conseillers de l'assemblée départementale.
Les électeurs des Vosges sont appelés à élire les 34 conseillers de l'assemblée départementale. © Capture. Google Street View.

Ce dimanche 20 juin 2021, les 276.885 électeurs vosgiens sont appelés aux urnes pour élire les conseillers départementaux. La future assemblée départementale des Vosges comptera 34 élus (2 candidats dans 17 cantons) et disposera d'un budget annuel de 476 millions d'euros. 57 binômes de candidats sont en lice dans les 17 cantons vosgiens.

Dès 20h, retrouvez les résultats de ce premier tour des élections départementales 2021.

La majorité sortante (droite) réalise de bons résultats. Le président François Vannson est en tête dans le canton de Remiremont (63%), loin devant le binôme RN (20,33%). Les candidats de droite et du centre sont en tête dans 16 cantons sur 17.

Pour l'instant, le RN réalise un score plus faible qu'attendu. Le parti d'extrême droite n'est en tête dans aucun canton (contre 5 lors du 1er tour de 2015). Il est même éliminé dès ce premier tour dans les cantons de La Bresse, Epinal-1, Epinal-2, Gérardmer, Neufchâteau et Vittel.

La gauche n'est en tête que dans un canton, à Bruyères. Mais à Gérardmer, le binôme de Gilbert Poirot et Jacqueline Valentin (DVG), arrivé en deuxième place derrière le binôme DVD, dispose d'un important réservoir de voix (les 16% du binôme PCF, éliminé après ce 1er tour).

Un canton a déjà élu son binôme de candidats. A Darney, le binôme DVD Alain Roussel et Carole Thiebaut-Gaudé l'emporte avec 72,19% des suffrages, devant le binôme Rassemblement national.

Voici à quoi ressemblerait la prochaine assemblée départementale si les scores du premier tour sont reportés au second tour.

A 17h, la participation dans les Vosges était de 28,19%, largement en baisse par rapport à 2015 (46,9%).

Le détail par canton

Mme CLEMENT Marie-Josèphe et M. GRANDEMANGE Erik (DVG) 37,36% - qualifiés second tour
Mme CONSIGNY Juliette et M. TALAMONA Denis (RN) 16,90%
M. MATHIEU Jérôme et Mme VANSON Brigitte (LR) 45,74% - qualifiés second tour

Mme POIRAT Bernadette et M. TARANTOLA Christian (UG) 43,2% - qualifiés second tour
Mme KOEPFERT Sabrina et M. SIMON Jean-René (RN) 22,79% - qualifiés second tour
M. BERNARD Adrien et Mme STEPHANN Ghislaine (COM) 9,08%
M. GRENOT Kévin et Mme PELTIER Michèle (DVD) 17,18%
M. AUBRY Fabrice et Mme LARCHER Françoise (DVD) 7,75%

M. COLIN Robert et Mme ROLANDI Marina (UD) 15.79%
Mme JABRIN Jocelyne et M. PERRY Stéphane (RN) 24.47% - qualifiés second tour
Mme DAVILLER Dominique et M. POYARD Pierre-Olivier (COM) 11,88%
Mme FLEURENTIN Karine et M. GROSSE-CRUCIANI Jordan (DVC) 16.53%
Mme BOULLIAT Martine et M. JACOTÉ Eric (DVD) 31.33% - qualifiés second tour

© FTV

M. FRANÇOIS Pierre et Mme MAPHANAO Niphaphon (RN) 19.52%
Mme LAGNEAUX Isabelle et M. PISIAS Francis (UG) 26.47% - qualifiés second tour
Mme JEANDEL-JEANPIERRE Ghislaine et M. VILLEMIN Yannick (UD) 54.01% - qualifiés second tour

Mme MANGIN Anne-Sophie et M. PERRIN Julien (UGE) 27.44% - qualifiés second tour
Mme BÉGEL Régine et M. JOURDAIN Benoît (DVD) 53.84% - qualifiés second tour
Mme GARRIGUES Tiffany et M. GIROT Johan (RN) 18.72%

© FTV
© FTV

 

Mme MARQUAIRE Dominique et M. VIRY Stéphane (UD)
Mme ANDRE Corine et M. ZEGHMOULI Camille (DVC)
Mme REVIRE Angélique et M. ROLLOT Philippe (RN)
M. MARTIN Alexis et Mme PASQUINI Sylvie (UG)

Mme BABOUHOT Nathalie et M. SAUVAGE Guy (LR)
Mme DEMANGE Laura et M. MACAGNINO Bruno (RN)
Mme BAZIN Julie et M. LOPEZ Pascal (COM)

M. BUSOLINI Stéphane et Mme VOYEN Audrey (COM) 9,9% - non qualifiés
M. BURGER Emmanuel et Mme HANS Géraldine (RN) 15,27 - non qualifiés
Mme HUMBERT Dominique et M. LECLERC Simon (UD) 48,78% - qualifiés second tour
M. SIMONIN Jean et Mme WILLEMIN Jenny (UCD) 26,09% - qualifiés second tour

© FTV

Mme BLAISE Sandra et M. RICHARD Jean-Jacques (COM) 18,7% - non qualifiés

© FRV

 

Mme BALLET France et M. MARTIN Steven (FI)
Mme DELON Jocelyne et M. DUMET Alain (RN)
Mme BOURDON Claude et M. MATHIS William (DVD)

M. DEMANGE Stéphane et Mme PRIVAT MATTIONI Caroline (DVD)
M. MARIN Yohann et Mme TALAMONA Pascale (RN)
Mme BRALLET Pascale et M. LIRON Jean-Marie (COM)
Mme BENOIT Marie-Laure et M. CHAMBROT Lionel (ECO)

Mme LOUIS Catherine et M. PEDUZZI Dominique (DVD) 75,57% - qualifiés second tour
M. MOONS Laurent et Mme PANOT Marie-Christine (RN) 24,43% - qualifiés second tour

Mme CLAUDIC Delphine et M. HUMBERT Sébastien (RN)
Mme FRIEH Anne et M. ZIRGEL Félix (DIV)
Mme MARCOT Véronique et M. VINCENT Thomas (DVD)

1. Mme PATARD Sandrine et M. PERRY Franck (DVD)
2. M. FRANQUEVILLE Christian et Mme VIANNEZ-CLAUDEL Frédérique (DVG)
3. M. LAMY Ghislain et Mme WECHTER Céline (RN)

 

Après les élections de 2015, le Département des Vosges est dirigé par une large majorité de droite, emmenée par le président François Vannson (Les Républicains). Sur 17 cantons, 14 sont à droite, et seuls trois sont à gauche : Raon-l'Etape, Gérardmer et Bruyères.

Les enjeux du scrutin

Les Vosges sont un département historiquement marqué à droite de l'échiquier politique. La majorité au Conseil départemental est écrasante (28 conseillers sur 34), et le président François Vannson est candidat à sa réélection, dans le canton de Remiremont, avec sa binôme Valérie Jankowski.

En 2015, trois cantons avaient joué les irréductibles et élu des binômes de gauche : Bruyères, Gérardmer, Raon-l'Etape. Difficile d'imaginer une vague rose ou rouge pour ces élections 2021.

A Raon-l'Etape, le conseiller départemental sortant Benoit Pierrat a lâché l'étiquette de gauche pour celle de la majorité sortante. Il se présente dans un binôme divers centre avec Roseline Pierrel.

Dans le canton de Gérardmer, la gauche part divisée : deux binômes (divers gauche et communistes) font face à un duo divers droite et un du Rassemblement national. Comme en 2015, la gauche pourrait être éliminée dès le premier tour. Le scrutin avait toutefois été annulé à la suite d'irrégularité dans les comptes de campagne du binôme divers droite élu, l'élection partielle de 2016 a été remportée par la gauche.

Lors des élections départementales de 2015, le Front national est arrivé en tête dans cinq cantons sur 17, et a qualifié douze binômes au second tour.  Des duels ou triangulaires tous perdus, malgré un score supérieur à 47% dans les cantons de Charmes et Raon-l'Etape. La dynamique nationale du RN pourrait changer la donne cette année.

Les cantons à surveiller

A Golbey, le député Stéphane Viry (LR) est candidat avec Dominique Marquaire face à trois autres binômes.

Deux binômes pourraient être élus dès le soir du premier tour. Au Thillot, Dominique Peduzzi brigue un quatrième mandat. il a été élu pour la première fois à l'assemblée départementale en 1998. Dans ce canton, un seul binôme en face : celui du Rassemblement national.
A Darney, un duel est annoncé entre le Rassemblement national et un binôme divers centre.

Pour être élu, un binôme doit recueillir deux conditions : recevoir plus de la moitié des suffrages exprimés et 25% des électeurs inscrits.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections