LuxLeaks : l'histoire d'Antoine Deltour en BD, il a fait trembler le Luxembourg

durée de la vidéo : 00h04mn50s
Sortie de la BD Fronde fiscale aux éditions La Boites à Bulles. Un ouvrage qui raconte l'affaire LuxLeaks, ce système d’évasion fiscale au Luxembourg. Une affaire révélée par Antoine Deltour, originaire d’Epinal (Vosges). ©France Télévisions

Mercredi 13 septembre, sortie de la BD "Fronde Fiscale" aux éditions La Boites à Bulles. Un ouvrage qui raconte l'affaire LuxLeaks, un système d’évasion fiscale au Luxembourg. Une affaire révélée par Antoine Deltour originaire d’Epinal (Vosges).

"Fronde Fiscale", publiée aux éditions La Boites à Bulles, c’est l’histoire d' Antoine Deltour en bandes dessinées. Une BD de 107 pages qui raconte comment, fraîchement diplômé d’une école de commerce, Antoine Deltour est devenu un lanceur d’alerte.

Antoine Deltour est né en 1985 à Epinal. Il est un ancien salarié d’un cabinet d’audit au Luxembourg. "C'est une BD qui est très fidèle, à part quelques personnages tout à fait secondaires qui ont été un peu imaginés au service du récit. C'est une BD documentaire", raconte Antoine Deltour à Sophie Valsechi, journaliste à France 3 Lorraine. 

Il y a quand même eu un parcours très long et beaucoup d'embûches, mais au final ce parcours il était motivé par des convictions et je pense les avoir vraiment servies en lançant l'alerte.

Antoine Deltour, lanceur d’alerte

L’album retrace l’affaire LuxLeaks. En communiquant des documents à un journaliste c’est lui qui révèle l’optimisation fiscale organisée légalement au Grand-Duché. Ensuite, une garde à vue, huit ans de procédure judiciaire, et enfin l’emballement médiatique. "Il y a quand même eu un parcours très long et beaucoup d'embûches, mais au final ce parcours était motivé par des convictions et je pense les avoir vraiment servies en lançant l'alerte. Aujourd'hui quand on parle d'optimisation fiscale des multinationales on sait de quoi on parle".

 
En 2018 la justice luxembourgeoise l’acquitte et lui reconnaît son statut de lanceur d’alerte. Antoine Delcourt a depuis quitté la finance pour les statistiques. Il travaille désormais à l’Insee à Nancy (Meurthe-et-Moselle). "Quand on a une vingtaine d’années, les risques que je prends ils me concernent et je n'engage pas toute une famille derrière moi". 

Antoine Deltour vit toujours dans les Vosges. Aujourd’hui il a retrouvé une vie plus calme. Mais il reste bien sûr en alerte.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité