Meurtre de Zoheir à Raon-l’Étape : le meurtrier condamné à 20 ans de réclusion, les jurés excluent le caractère raciste

Lionel Cossard a été reconnu coupable du meurtre de Zoheir Hammouche. Au terme de cinq heures de délibéré, mardi 21 novembre 2023, les jurés ont condamné le Vosgien à vingt ans de réclusion criminelle. Le caractère raciste n'a quant à lui pas été retenu.

Après plus de cinq heures de délibération, les jurés ont reconnu Lionel Cossard coupable du meurtre de Zoheir Hammouche et de huit tentatives de meurtres et sept faits de violence avec arme. Il est condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

En revanche, les jurés n'ont pas retenu le caractère raciste de son acte et ont retenu l’altération du discernement de l’accusé au moment des faits. "C'est une déception parce que dans tous les cas, c'est un homme qui prend une peine de réclusion criminelle", commente Sébastien Bonnet, avocat de la défense, au micro de France 3 Lorraine, "je suis néanmoins satisfait, car les jurés ont pris le temps d'examiner les choses, tous les témoignages qu'ils ont eus. Ils ont pu redonner aux faits leur exacte qualification, notamment quant à l'absence de caractère raciste du meurtre et quant à certaines tentatives de meurtre qui n'en étaient pas".

Le caractère raciste exclu 

"Aucune décision ne peut être à la hauteur de la peine de la famille de Zoheir" a déclaré Rémi Stephan, l'avocat de la famille de la victime, "sa famille ne comprend pas, c'est qu'il ait été répondu Non au caractère raciste du meurtre de Zoheir en dépit de onze témoignages que nous avons entendus, qui confirmaient tous, les propos racistes tenus par l'accusé à son égard, avant et après lui avoir donné volontairement la mort. La peine qui est prononcée, c'est la peine maximum que la Cour peut prononcer à partir du moment où elle retient l'altération du discernement et qu'elle ne retient pas le caractère raciste des propos à l'égard de Zoheir. On a un accusé qui s'est caché derrière des trous de mémoire".

Zoheir, 24 ans, est mort d’une balle en plein cœur à Raon-l’Étape en 2019 après avoir été abattu, à bout portant. Les faits se sont produits au pied de l’un des immeubles de la rue des Genêts, à Raon-l’Étape, après une altercation verbale. Mis en examen pour meurtre aggravé et tentatives de meurtre, Lionel Cossard encourait la réclusion criminelle à perpétuité.

À sa sortie de prison, Lionel Cossard aura également interdiction de détenir une arme pendant 15 ans et de paraître dans les Vosges pendant 10 ans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité