• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Sécheresse à Epinal: port de plaisance fermé et navigation menacée sur le canal des Vosges

La circulation des péniches sur le canal des Vosges devient délicate avec la sécheresse et le manque de pluie. / © Valérie Odile. France 3 Lorraine
La circulation des péniches sur le canal des Vosges devient délicate avec la sécheresse et le manque de pluie. / © Valérie Odile. France 3 Lorraine

Le niveau du canal des Vosges est bas en ce jeudi 18 juillet, un mètre soixante-dix au lieu des deux mètres vingt habituels. C’est la conséquence directe de la sécheresse et du manque de pluie qui touchent les Vosges. Et Le port d'Epinal est fermé au plaisanciers.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Ce jeudi 18 juillet 2019, pas une goutte de pluie à l'horizon et l'herbe des talus qui entourent le canal des Vosges apparaît bien grillée. Le niveau de la voie d'eau est au plus bas, un mètre soixante-dix au lieu des deux mètres vingt habituels. C’est la conséquence directe de la sécheresse et du manque de précipitations dans le département.
Et phénomène qui provoque un effet domino en termes de conséquences.

Effet domino

Ainsi, depuis le début du mois de juillet le lac de Bouzey à Sanchey (Vosges) voit sa plage s'agrandir chaque jour d'avantage. Et conséquence, il faut marcher désormais pour pouvoir atteindre l’eau et s’y baigner.
"Avant elle m’arrivait jusqu’à là", explique cette petite fille, en montrant de la main sur le haut de sa cuisse la hauteur d’eau à l’endroit où elle se baigne. "Maintenant elle m’arrive jusqu’à là", soit cinq centimètres plus bas. "Maintenant j’ai pied jusqu’aux bouées là-bas."

Le niveau que vous voyez à l’heure actuelle, c’est le niveau qu’avait le lac en septembre.
- Gilles Dubois, maire (DVD) de Sanchey

"Il y a de quoi se poser quelques question", s’inquiète le maire de la petite commune vosgienne située à huit kilomètres à l’ouest d’Epinal. "Dans les semaines et les mois qui viennent, à quel niveau sera le lac de Bouzey ? C’est quand même très inquiétant…"

Et cette question n’est pas anodine car le réservoir de Bouzey, 127 hectares, sert de réservoir au canal de l'Est. Celui passe à 150 mètres au nord du plan d’eau. Qui lui-même est alimenté par la Moselle et divers ruisseaux dont celui de Bétraménil.
Or le préfet des Vosges a décidé par arrêté l’arrêt des prélèvements dans le fleuve.

Le réservoir de Bouzey n’est plus alimenté depuis le 08 juillet dernier.
- Yannick Payot, responsable de l’unité territoriale d’itinéraire du canal des Vosges

"Mais les besoins du canal des Vosges dont il est le réservoir sont toujours les mêmes", explique le représentant de Voies Navigables de France (VNF). "Donc effectivement on a un niveau très bas et qui risque de baisser encore les prochaines semaines."

Circulation fluviale menacée

Le  niveau du canal des Vosges est mesuré à 1m70, c’est tout juste pour la circulation des péniches. Et c’est insuffisant pour le port de plaisance d’Epinal qui a dû être fermé vendredi 11 juillet.
La canicule annoncée en début de semaine prochaine risque de compliquer la situation plus encore.

"Si le niveau d’eau actuel se maintient sur le canal des Vosges, nous avons encore la capacité d’assurer la circulation pendant quatre ou cinq semaines", précise Yannick Payot. "Mais s’il n’y a pas de précipitations significatives, nous serons certainement amenés à prendre d’autres mesures de restriction, voire à un arrêt de navigation. Ce que nous ne souhaitons évidemment pas."

En 2018, VNF avait déjà dû suspendre la navigation sur le canal des Vosges, de septembre à mi-décembre.
Une situation qui se produit désormais de plus en plus tôt dans l’année et sur une période de plus en plus longue.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus