Vosges : Fraispertuis City ouvrira début juillet "si le pass sanitaire n'est pas obligatoire"

Le directeur du parc d'attractions de Jeanménil (Vosges) espère accueillir du public pour les deux mois d'été, à condition que le pass sanitaire ne soit pas demandé à ses visiteurs et ses employés.

Dans les Vosges, Fraispertuis City a accueilli 130.000 visiteurs en 2020, moins de la moitié de la saison 2019.
Dans les Vosges, Fraispertuis City a accueilli 130.000 visiteurs en 2020, moins de la moitié de la saison 2019. © Alexandre Marchi. MaxPPP.

Fraispertuis City n'ouvrira pas ses portes avant le mois de juillet 2021. C'est la décision de son directeur, Patrice Fleurent, face à la complexité des règles du déconfinement. Le parc d'attractions de Jeanménil (Vosges) pourrait pourtant accueillir des visiteurs à partir du 19 mai 2021, mais sans ouvrir les attractions. Une aberration. "C'est très compliqué, je ne suis pas sûr qu'on fasse beaucoup de visiteurs dans ces conditions", résume Patrice Fleurent.

Pas d'ouverture en cas de pass sanitaire

Alors le directeur propose d'ouvrir le parc au tout début de l'été, à condition que les jauges soient revues à la hausse et que le pass sanitaire ne soit pas nécessaire. A partir du 30 juin, le calendrier de déconfinement prévoit la mise en place du pass sanitaire (test négatif récent ou vaccination) au-delà de 1.000 personnes. "Pour rentrer dans nos frais, nous devons réaliser au minimum 3.000 entrées par jour, explique Patrice Fleurent. Si le pass sanitaire est obligatoire, nous n'ouvrirons pas : la rentabilité ne sera pas au rendez-vous."

Le directeur de Fraispertuis City, Patrice Fleurent, attend impatiemment de pouvoir ouvrir son parc.
Le directeur de Fraispertuis City, Patrice Fleurent, attend impatiemment de pouvoir ouvrir son parc. © Aurélie Renard. France Télévisions.

Ce serait en effet un pari risqué : toute la population ne sera pas vaccinée au 1er juillet 2021, et il n'est pas certain que les visiteurs vont aller se tester en amont de leur visite, tout ça pour une journée passée dans le parc. De plus, demander le pass sanitaire aux visiteurs revient à le demander aux salariés. Une contrainte supplémentaire, notamment pour les saisonniers qui travaillent habituellement dans le parc.

Un tour de manège dure moins longtemps que deux stations de métro, et les files d'attente sont en extérieur !

Patrice Fleurent, directeur de Fraispertuis City

Patrice Fleurent espère pouvoir ouvrir dans les mêmes conditions qu'en 2020 : billets sur réservation pour mieux tracer les visiteurs, distanciation et port du masque là où la distanciation n'est pas possible. "Aucun parc n'a été source de cluster en 2020", affirment les syndicats du secteur. A quelques semaines des vacances d'été, il reste encore beaucoup d'incompréhension. "Un tour de manège dure une minute, c'est moins long que deux stations de métro, et les files d'attente sont en extérieur, insiste Patrice Fleurent. Ce n'est pas plus risqué de venir ici que d'aller dans un bowling ou un cinéma !"

Généralement, le parc d'attractions de Jeanménil (Vosges) accueille ses visiteurs à partir du mois d'avril. En 2019, Fraispertuis City avait accueilli 281.000 personnes, seulement 130.000 en 2020. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie loisirs sorties et loisirs covid-19 santé société parcs d'attraction