Cet article date de plus de 3 ans

Mathieu Kassovitz revient sur son expérience au Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2018

Le président du Jury Mathieu Kassovitz revient sur son expérience au Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2018, entre affection pour le genre et constat. 
Après acteur, réalisateur, producteur ou encore scénariste Mathieu Kassovitz peux aujourd'hui ajouter à son palmarès personnel '' Président du Jury des Longs Métrages du Festival International du Film Fantastique de Gérardmer 2018 ''. Il revient sur son amour pour le genre et cette expérience qui n'était finalement pas un traquenard

Un amoureux du genre

Biberonné au genre Mathieu Kassovitz est dans son élément. Après la polémique il admet avoir apprécié cette semaine à Gérardmer, les pistes de skis étant bel et bien au rendez-vous. Mais du côté des salles obscures il souligne l'ambiance particulière dans la salle avec les aficionados. Une passion qu'il partage avec eux :  

C'est des gens qui sont là à 10h du matin pour aller voir des tripes qui partent dans tous les sens et tout le monde rigole. C'est un cinéma qui ne se prend pas au sérieux, qui est vivant, interactif avec le public.

Reportage : G. Boileau / D. Bailly / L. Debruyne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du film fantastique de gérardmer cinéma culture