Neufchâteau (88) : manifestation à la gare pour l'arrêt des trains

400 la semaine dernière, et presqu'autant dimanche après-midi. Citoyens, salariés, voyageurs, élus, main dans la main pour exiger l'arrêt du TGV à Neufchâteau. De façon symbolique, ils ont arrêté le Metz-Toulouse.

A Neufchâteau, la colère des usagers SNCF gronde.
Ils sont venus manifester la semaine dernière, et puis encore ce dimanche.

Sur les quais, ils ont arrêté de façon symbolique le TGV Metz-Toulouse.

Pourquoi ? Pour que celui-ci s'arrête à Neufchâteau.
Car Neufchâteau ne veut pas être une nouvelle ville enclavée.

L'arrêt de grandes lignes, usagers, citoyens et élus l'exigent.
Car le transport est un facteur vital hors des grandes métropoles.


Quid des étudiants à faibles budgets, des gens sans permis de conduire, des temps et coûts de trajets pour rejoindre la gare d'une grande ville ?


Pour Christian Franqueville, député PS des Vosges, "...les citoyens ont droit à un service public. Nous ne céderons pas et voulons absolument un arrêt à Neufchâteau".




Bataille du rail à gagner impérativement pour que Neufchâteau et les communes environnantes bénéficien d'un droit élémentaire, celui de pouvoir se déplacer.


Reportage Evelyne Billot et Bruno Courtaux
 

Manifestation en gare de Neufchâteau (88) Citoyens, élus et usagers ont arrêté durant quelques minutes, dimanche après-midi, le TGV Nancy-Toulouse en gare de Neufchâteau. Ceci pour protester contre la réorganisation des lignes et des TGV qui ne s'arrêtent plus dans leur gare. ©France Télévisions