Vosges : nombreuses inondations mais la décrue s'amorce

Alors que la décrue commence à s'amorcer après deux jours de fortes pluies accompagnés d'une fonte du manteau neigeux, les inondations sont nombreuses dans le département des Vosges, vendredi 5 janvier, et les pompiers travaillent d'arrache-pied pour protéger les biens et la population.

Que ce soit à Epinal (vidéo ci-dessous), Remiremont, Arches, Bussang, Le Thillot ou à Gérardmer où le lac déborde et dans la vallée de la Meurthe, les cours d'eau des Vosges, gonflés par les dernières fortes pluies et la fonte des neige, sortent de leur lit et provoquent localement de nombreuses inondations.

Ce vendredi 5 janvier 2018, 500 pompiers sont mobilisés dans les Vosges et prêts à intervenir alors que depuis la veille 210 opérations ont déjà été effectuées dont une quarantaine étaient toujours en cours en milieu de matinée.
Pour les coordonner, le préfet des Vosges a même activé le Centre Opérationnel Départemental en Préfecture jusqu'à deux heures du matin.


La décrue s'amorce

Après de longues heures, les cours d'eau semblent progressivement retrouver, dans la partie la plus amont, leur lit naturel. toutefois la vigilance reste de mise, tandis qu'en aval, pour la Meurthe, la Moselle,la Meuse et plus au nord-Est les Nied et la Sarre, la situation est sous haute surveillance.

Eau potable dégradée

La préfecture alerte sur une éventuelle dégradation de la qualité de l’eau potable dans le secteur où coule la Moselle, dans sa partie Vosgienne. Des analyses sont en cours et déjà la commune de Portieux "connaît une situation spécifique de restriction d’usage de l’eau".

Par précaution, dans les communes susceptibles d'être touchées en raison de leur proximité avec le cours de la Moselle, il est recommandé de faire bouillir l’eau pendant cinq minutes au moins avant consommation ou bien d’avoir recours à de l’eau en bouteille

Restez prudents !​

Vous êtes invités plus que jamais à suivre les consignes de sécurité et à consulter le site Vigicrues.
 

 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité