Grèves des transports et enneigement : comment les stations de ski se préparent pour les vacances de Noël

La station de Vars a enregistré des annulations à cause des grèves / © France Télévisions
La station de Vars a enregistré des annulations à cause des grèves / © France Télévisions

Les stations de ski sont prêtes à accueillir les premiers touristes pour les vacances de Noël. Mais parfois, la grève des trains et le manque de neige compromettent un bon début de saison. Alors comment les stations s'organisent-elles ? Réponse dans plusieurs de nos régions. 
 

Par Anne Philibert

ITW de Francis Laporte
ITW de Francis Laporte Gérant de magasin de sports dans la station du Lioran - France 3 Auvergne

Manque de neige dans le Massif central

​​Sortir les VTT en plein mois de décembre désespère ce gérant de magasin de sports. Car cette année, toutes les stations de ski ne sont pas à la fête comme ici à Lioran, dans le Cantal.

Avec à 1250 mètres, 10 degrés au pied des pistes, le manteau blanc tombé en abondance, a complètement fondu. Seules quelques pistes des sommets seront ouvertes au public. Le contexte n'est pas nouveau. Cela fait plus d'une dizaine d'années que la station doit s'adapter aux aléas climatiques. Les professionnels ont choisi de proposer une série d'activités hors neige.

On a notre éternelle luge d'été, on a les coulisses du téléphérique, la patinoire, on fabrique des cerfs-volants, on étudie le manteau neigeux. Il y a  plein de choses à faire au Lioran ! 

Pierre Leduc Directeur général de la SAEM Super Lioran développement

Les effets de la grève SNCF

Aucun problème d'enneigement en revanche pour la station de Vars, dans les Hautes-Alpes, recouverte d'un épais manteau. Et pourtant, ces dernières semaines, la centrale de réservation a enregistré 10% d'annulation.  La grève à la SNCF a dissuadé bon nombre de parisiens. Une situation qui suscite l'inquiétude des professionnels.

 

Noël et jour de l'an, ce sont deux semaines clés pour le chiffre d'affaire de l'hiver, donc on a Noël, le Jour de l'an et les vacances de février, où on fait notre marge

Marc Gueydon Président de la centrale de réservation de Vars


Mais les professionnels de la station ont mis en place des solutions alternatives pour pallier ce problème de transport comme l'explique ce gérant d'une entreprise d'autocars qui va chercher directement les touristes à Paris.
 
Pascal Imbert
Gérant d'une entreprise d'autocars à Vars - France 3 Hautes-Alpes

Profiter de la neige !


Tombée en abondance cette année, la neige est au rendez-vous à Oz-en-Oisans, en Isère. Ici, à 1300 mètres d'altitude, on attend de pied ferme les premiers vacanciers et les habitués. Le moral est donc au beau fixe dans cette petite station proche de l'Alpe d'Huez qui prévoit 60% d'occupation de ses 4600 lits pendant les fêtes. 5% de plus que l'hiver dernier. Pour l'instant, aucune annulation n'a été enregistrée à cause des grèves. 

 
Antoine Tisserand
Antoine Tisserand, Loueur de matériels de ski dans la station d'Oz-en-Oisans, en Isère

Même scènario aux Houches en Haute-Savoie. A partir de 1500 mètres, la neige recouvre tous les sapins de la forêt. Et ici pas d'effet grève ! La station, qui enregistre une bonne fréquentation, est aux anges : son taux d'occupation atteint les 70%, soit trois points de plus que l'an dernier.

Sur le même sujet