• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

2 000 migrants ont “tenté de rentrer” sur le site d'Eurotunnel la nuit dernière

Des migrants la nuit à Calais (photo d'archives). / © MAXPPP
Des migrants la nuit à Calais (photo d'archives). / © MAXPPP

Environ 2.000 migrants ont "tenté de rentrer" sur le site du tunnel sous la Manche dans la nuit de lundi à mardi, la plus importante tentative depuis plus d'un mois et demi, a affirmé mardi le groupe Eurotunnel.

Par AFP

"Il y a eu une tentative de près de 2.000 migrants, mais ils ont été refoulés", a indiqué de son côté le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en déplacement à Londres pour y rencontrer son homologue britannique Theresa May. "Il y a eu des interpellations et cela s'est passé sans drame", a-t-il ajouté. "C'est la tentative d'intrusion la plus importante depuis un mois et demi", date à laquelle le port de Calais a vu sa sécurité renforcée, incitant les migrants à tenter leur chance sur le site du tunnel, a déclaré à l'AFP un porte-parole d'Eurotunnel.

Depuis plusieurs semaines, les tentatives d'intrusion de migrants sur le site d'Eurotunnel sont quotidiennes. Depuis début juin, huit migrants ont déjà perdu la vie à l'intérieur du site ou en tentant de s'y rendre. "Tout notre personnel de sécurité, c'est à dire près de 200 personnes, ainsi que les forces de l'ordre étaient sollicités" pour empêcher les intrusions sur le site, qui se sont déroulées "entre minuit et 06H00 du matin", a précisé le porte-parole.

Des sources policières contestent le chiffre

La préfecture du Pas-de-Calais n'était pas en mesure de préciser ces chiffres dans l'immédiat. "Le service a été très perturbé toute la journée", a indiqué le porte-parole d'Eurotunnel avec des retards "en moyenne d'une heure du côté britannique et d'une demi-heure du côté français, jusqu'à 15H00". Selon le dernier décompte officiel, début juillet, environ 3.000 migrants, essentiellement Érythréens, Éthiopiens, Soudanais et Afghans, qui cherchent à gagner l'Angleterre, sont recensés dans la région de Calais.

Des sources policières ont cependant nuancé : "Il y a des tentatives régulières d'intrusion par ces petites groupes, qui sont repoussés, mais il est inexact de dire qu'il y a eu au même moment 2.000 migrants", ont-elles indiqué à l'AFP.

A lire aussi

Sur le même sujet

TRIBUNE NORD. Quelles solutions face à l’homophobie dans les stades ?

Les + Lus