Eden Hazard : "aucun regret" d'avoir quitté le LOSC pour Chelsea

Eliminé de la Ligue des Champions avec son club de Chelsea, l'ex-star du LOSC dit ne pas regretter son choix de carrière dans une interview à The Independent. Mais le Belge a mal vécu le limogeage de son entraîneur Roberto Di Matteo.

Hazard et ses équipiers de Chelsea ont relevé la tête, samedi, contre Sunderland, en s'imposant 1-3.
Hazard et ses équipiers de Chelsea ont relevé la tête, samedi, contre Sunderland, en s'imposant 1-3. © ANDREW YATES / AFP
Eden Hazard vient de vivre quelques semaines difficiles en Angleterre, avec son club de Chelsea. Eliminé la semaine dernière de la Ligue des Champions (une première pour un club tenant du titre), distancé au championnat par Manchester United et Manchester City, le jeune Belge a été également critiqué en interne par certains de ses équipiers. Mais le principal coup dur a surtout été le limogeage de son entraîneur, Roberto Di Matteo, celui-là même qui avait convaincu le propriétaire de Chelsea, Roman Abramovitch, de verser 40 millions d'euros à Lille pour s'attacher ses services.

"Je savais que Chelsea était le genre de club à changer régulièrement d'entraîneur", a confié Eden Hazard dans un entretien au quotidien britannique The Independent, paru vendredi dernier. "Mais à l'évidence, je ne pensais pas que ça irait aussi vite. Di Matteo est la personne qui m'a recruté et j'avais hâte depuis longtemps de le rejoindre et de travailler avec lui. Mais je n'ai aucun regret".

Recadré par Rafael Benitez


"Je crois que c'est la première fois dans ma carrière que je vois partir comme ça un entraîneur", a-t-il ajouté. "Ce n'est jamais facile. Ça fait partie du football. il faut mettre sa déception de côté. Même si j'étais désolé car c'était l'entraîneur qui m'avait fait signer". Le joueur semble même éprouver une certaine culpabilité à l'égard de Di Matteo. "Vous vous dîtes : "Et si cette occasion était rentrée, et si je n'avais pas raté ce tir, il serait peut-être encore en place". Vous vous sentez responsable mais vous devez aussi vous reprendre et vous dire : "C'est le football". C'est aussi l'occasion de repartir à zéro."

Eden Hazard a été visiblement recadré par le nouvel entraîneur de Chelsea, l'Espagnol Rafael Benitez​, arrivé le 21 novembre. "A Lille, il savait qu’il était le joueur clé", a déclaré l'ancien coach de Liverpool et de l'Inter Milan au journal L'Equipe la semaine dernière. "Il jouait avec cette idée en tête : "Je suis le meilleur, tout ira bien". Quand vous arrivez dans un club du calibre de Chelsea, qui vise la Premier League et la Ligue des Champions, vous devez toujours être au top. C’est quelque chose qu’il apprendra". Benitez s'est même entretenu du cas Hazard avec l'entraîneur du LOSC Rudi Garcia, qu'il avait eu comme stagiaire lorsqu'il dirigeait l'équipe espagnole de Valence. "J’ai parlé avec avec Rudi Garcia, que je connais bien. J’ai pas mal d’informations sur Eden. C’est un grand talent, mais il doit s’adapter au tempo de la Premier League."

Chelsea Nordsjaelland 6-1
Le message est-il bien passé ? En tout cas, Eden Hazard semble avoir retrouvé un peu de son efficacité la semaine dernière. Même s'il n'a pas marqué de but (et raté un pénalty), il a offert deux passes décisives à Fernando Torres et Juan Mata mercredi, en Ligue des Champions, contre les Danois de Nordsjaelland.

Et hier, en championnat contre Sunderland, il a également été à l'origine du premier but, inscrit par Torres. Chelsea s'est imposé au final 3 buts à 1. Les "Blues" n'avaient plus gagné en championnat depuis le 20 octobre dernier... fin de la paranthèse désenchantée pour Hazard et ses équipiers ?
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport belgique royaume-uni international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter