• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Louvre-Lens : l'inscription sur “La liberté guidant le peuple “ de Delacroix a été retirée, le tableau ”est intact”

La Galerie du temps où se trouve le Delacroix est fermée au public ce vendredi. / © AFP
La Galerie du temps où se trouve le Delacroix est fermée au public ce vendredi. / © AFP

L'inscription faite par une visiteuse jeudi au musée du Louvre-Lens sur le tableau de Delacroix "La Liberté guidant le peuple" a été "intégralement
retirée" et le tableau est désormais intact, a indiqué la direction du Louvre vendredi dans un communiqué.

Par Emmanuel Magdelaine

"L'intégrité de l'oeuvre n'a en rien été atteinte, l'inscription étant superficielle et restée en surface du vernis sans atteindre la couche picturale", a expliqué
la direction. Une restauratrice est intervenue sur place vendredi matin pendant moins de deux heures. L'intervention n'a pas nécessité le décrochage du tableau et a débuté par des tests à blanc, puis sur l'oeuvre elle-même "pour vérifier l'innocuité du solvant retenu pour éliminer les traces de feutre".

Une intervention globale a ensuite permis de "faire disparaître complètement l'inscription". En conséquence, "La Liberté guidant le peuple" sera de nouveau présentée dès samedi au public et la Galerie du Temps, principale salle d'exposition du musée, sera rouverte dès 10H00, a précisé la direction.

AE911 effacé


"Ce qui a été marqué semble pouvoir se retirer assez facilement. On va pouvoir revenir sur les dégradations" avait déclaré à la presse un peu plus tôt Vincent Pomarède, directeur du département peinture du Louvre à Paris, après examen par des spécialistes de l'inscription en forme de code - "AE911" - de quelque 30 cm sur six en bas à droite du tableau.

Selon Vincent Pomarède, directeur du département peintures du musée du Louvre à Paris, "c'est un marqueur noir qui a été utilisé, un produit qui ne s'enlève pas à l'eau mais avec un solvant". "On a déjà fait des tests et on voit que l'inscription s'enlève totalement", a-t-il précisé à la presse.
"Le vernis très épais a joué son rôle, je suis rassuré" et "on peut faire une intervention sans décrocher l'oeuvre", a-t-il ajouté.

Interview du directeur du département peintures du Louvre
"Nous faisons tout pour que la galerie du Temps (où se trouve le tableau vandalisé ndlr) rouvre dès demain", avait encore indiqué Xavier Dectot.
Il a cependant souligné que "des mesures de sécurité complémentaires (allaient) être prises dès demain, avec un renforcement de la présence humaine" dans le musée. 

Le maire (PS) de Lens, Guy Delcourt, a estimé que la dégradation du tableau est "le geste d'une personne déséquilibrée". "Il ne s'agit pas d'un
acte délibéré de dégradation d'une oeuvre, il s'agit du geste d'une personne déséquilibrée, sur lequel je ne porterai pas de commentaire car c'est du ressort à la fois de la justice et des médecins", a déclaré à l'AFP Guy Delcourt.

A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus