• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Gérard Dalongeville veut porter plainte contre le député Bernard Roman (PS) pour “atteinte à la présomption d'innocence”

Gérard Dalongeville n'accepte pas que Bernard Roman l'ait traité de "voyou" ce samedi sur France 3 Nord Pas-de-Calais. / © AFP / France 3 Nord Pas-de-Calais
Gérard Dalongeville n'accepte pas que Bernard Roman l'ait traité de "voyou" ce samedi sur France 3 Nord Pas-de-Calais. / © AFP / France 3 Nord Pas-de-Calais

L'ancien maire d'Hénin-Beaumont entend poursuivre le député socialiste Bernard Roman pour "atteinte à la présomption d'innocence", après que celui-ci l'a traité de "voyou"  sur le plateau de La Voix est Libre, sur France 3 Nord Pas-de-Calais

Par Yann Fossurier

Nouvel acte ce samedi dans le conflit qui oppose Gérard Dalongeville à ses anciens amis socialistes du Nord Pas-de-Calais. Ce samedi, l'ex-maire d'Hénin-Beaumont nous a fait savoir par téléphone qu'il entendait porter plainte contre le député PS du Nord Bernard Roman pour "atteinte à la présomption d'innocence", après que celui-ci l'eut traité de "voyou"  sur le plateau de La Voix est Libre, l'émission politique de France 3 Nord Pas-de-Calais.

DMCloud:39719
Bernard Roman à la Voix est Libre
"C’est la tactique qui va être celle des leaders du PS qui vont intervenir à tour de rôle d’ici le procès", a expliqué l'ancien élu. "Ils sont solidaires avec Jean-Pierre Kucheida, c'est un enjeu de taille pour eux", ajoute-t-il faisant référence à l'ex-député-maire socialiste de Liévin qui sera jugé le 9 avril pour "abus de biens sociaux" dans l'affaire de la carte bleue de la Soginorpa.

"Me faire raiter de voyou par Bernard Roman, c'est une atteinte à la présomption d’innocence et je vais donc porter plainte", annonce l'auteur de "Rose Mafia", un livre qui dénonce une présumée corruption au sein de la Fédération Socialiste du Pas-de-Calais. "J'étais au PS, Hollande est venu me soutenir à l'époque", insiste Gérard Dalongeville. "Ils essaient de m'enfoncer, d'attaquer une personne, mais ce n'est pas moi qui ai demandé à la justice d'ouvrir des informations judiciaires à Douai et à Lille. Pour éviter de répondre aux journalistes sur le fond, ils parlent de Dalongeville. Le sujet, c'est la corruption au sein de la Fédération PS du Pas-de-Calais. Il faut arrêter de mentir".

Mardi dernier, c'est Daniel Percheron, le président du Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais, qui avait comparé Gérard Dalongeville à Myriam Badaoui, l'accusatrice de l'affaire d'Outreau.

Gérard Dalongeville comparaîtra à son tour en correctionnelle, à partir du 27 mai prochain, pour "détournement de fonds publics", "faux et usage de faux" et "favoritisme"


A lire aussi

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus