• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Paris-Roubaix : les temps forts de la course en vidéos

Le Suisse Fabien Cancellara a du puiser au fond de lui-même pour remporter son 3e Paris-Roubaix. / © France Télévisions
Le Suisse Fabien Cancellara a du puiser au fond de lui-même pour remporter son 3e Paris-Roubaix. / © France Télévisions

Retrouvez les temps forts, les moments clés de l'édition 2013 de Paris-Roubaix en vidéos du départ à Compiègne jusqu'à l'arrivée au vélodrome de Roubaix. Une course marquée par quelques chutes et un final très serré entre Sep Vanmarcke et le vainqueur Fabian Cancellara.

Par Yann Fossurier

16h18 : Cancellara s'impose au sprint face à Vanmarcke 

Cancellara et Vanmarcke s'observent à leur arrivée au vélodrome de Roubaix. Le Suisse fait parler son expérience et pousse le Belge à engager le sprint final pour le coiffer au poteau, sur la ligne d'arrivée. Grand favori de cette édition 2013 en l'absence de Tom Boonen, "Spartacus" remporte le 3e Paris-Roubaix de sa carrière. Le Néerlandais Niki Terpstra (Omega Pharma Quickstep) complète le podium. Le premier Français, Damien Gaudin, finit 5e.

Cancellara s'impose au sprint au vélodrome
15h57 - Stybar lâche prise à son tour

Le Tchèque Stybar lâche prise à son tour dans le dernier secteur pavé après une accélération de Vanmarcke. Il manque même de chuter en percutant lui aussi des spectateurs. La victoire se jouera entre le Belge et Cancellara.

Stybar lâche prise
15h53 - Vandenbergh percute un spectateur au Carrefour de l'Arbre

Visiblement épuisé par les efforts fournis, le Belge Vandenbergh percute un spectateur sur le bas-côté au niveau du Carrefour de l'Arbre. Il n'y a plus que trois hommes en tête.

Vandenbergh chute au Carrefour de l'Arbre
 15h47 - Cancellara et Stybar font la jonction à 20 km de l'arrivée

Cancellara et Stybar rattrapent Vandenbergh et Vanmarcke à 20 kilomètres de l'arrivée à Roubaix.

Cancellara et Sybar rejoignent la tête
15h43 - Cancellara contre-attaque

Fabian Cancellara place une accélération dévastatrice et s'en va rejoindre les hommes de tête avec le Tchèque Zdenek Stybar ​(Omega Pharma Quickstep) dans son sillage.

Cancellara contre-attaque
15h38 - Vandenbergh et Vanmarcke creusent l'écart, Chavanel définitivement distancé

Les deux Belges prennent une trentaine de secondes d'avance. Cancellara s'accroche. Chavanel est définitivement distancé à plus d'une minute.
Vandenbergh et Vanmarck tentent de s'échapper
15h34 - Cancellara revient, Vandenbergh et Vanmarcke s'échappent

Alors que Fabian Cancellara parvient à faire la jonction en tête, les deux Belges, Vandenbergh et Vanmarcke, tentent de prendre le large.

Cancellara revient vers les avant-postes
15h28 - Damien Gaudin emmène trois autres coureurs en tête de la course

Le Français Damien Gaudin (Europcar) tente une nouvelle échappée avec les Belges Stijn Vandenbergh (Omega Pharma Quickstep) et Sep Vanmarcke (Blanco) ainsi que le Néerlandais Sebastian Langeveld (Orica Greenedge). Fabian Cancellara est détaché.

Gaudin emmène une nouvelle échappée
15h19 - Sylvain Chavanel doit changer de vélo

Le Français Sylvain Chavanel doit changer de vélo et bataille pour tenter de rattraper la tête de la course. Les espoirs de victoire au vélodrome semblent s'envoler.

Chavanel change de vélo
15h06 - Fin de l'échappée, un groupe de 13 coureurs prend les commandes

Les 4 hommes de tête sont récupérés par le peloton à moins de 50 km de l'arrivée. Un groupe de 13 coureurs se détache aussitôt dans le secteur pavé de Mons-en-Pévèle parmi lesquels le favori Fabian Cancellara et les Français Sylvain Chavanel et Sébastien Turgot, 2e l'an dernier.

Fin de l'échappée à Mons-en-Pévèle
15h04 - Damien Gaudin rattrape les trois échappés et Fabian Cancellara tente d'accélérer

Une quatrième homme, le Français Damien Gaudin (Europcar), rejoint les hommes de tête. Derrière, la course s'accélère sous l'impulsion du favori Fabian Cancellara.
Gaudin fait la jonction et Cancellara accélère
14h52 - Michaël Schär rejoint les deux hommes de tête

Le Suisse Michaël Schär (BMC) rejoint Steegmans et Hayman en tête de la course. Les trois hommes  comptent une cinquantaine de secondes d'avance sur le peloton.
Schär rejoint les deux hommes de tête
14h28 - Chute à l'arrière du peloton

Plusieurs coureurs sont impliqués dans une chute à l'arrière du peloton, parmi lesquels deux outsiders Filippo Pozzato (Lampre) et Geraint Thomas (Sky).
Chute à l'arrière du peloton
14h21 - Hayman et Steegmans s'échappent en tête

Alors que les 4 échappés de tête s'apprêtent à être rejoints, Hayman et Steegmans mettent en coup d'accélérateur pour s'échapper en duo.
Steegmans et Hayman s'échappent en duo
14h08 - Franchissement du Pont Gibus

Les coureurs de tête franchissent le passage du Pont Gibus, réintégré cette année au parcours du Paris-Roubaix après 5 ans d'absence. Un lieu qui doit son nom au surnom de Gilbert Duclos-Lassalle qui avait fait la différence à cet endroit même, en 1992, pour s'imposer en solitaire au vélodrome.
Le passage du Pont-Gibus
13h57 - Arrivée des échappés dans la trouée d'Arenberg

Les 4 hommes de tête pénètrent dans la terrible trouée d'Arenberg, passage mythique et juge de paix du Paris-Roubaix, avec 1 minute 15 d'avance sur le peloton. A la sortie, cette avance a fondu à 37 secondes. Aucun incident notable n'est survenu. Les favoris de l'épreuve s'en sortent sans encombre.
La trouée d'Arenberg
13h25 - Une groupe de 4 échappés compte une quarantaine de secondes d'avance sur le peloton

A 118 km de l'arrivée, quatre hommes échappés ont pris une légère avance d'une quarantaine de secondes sur le peloton : le Français Clément Koretzky (Bretagne Séché) le Belge Geert Steegmans (Omega Pharma - Quickstep), les Australiens Mathew Hayman (Sky) et Stuart O'Grady (Orica Grennedge). O'Grady a déjà remporté le Paris-Roubaix en 2007.

Quatre échappés à 118 km de l'arrivée
13h15 - Chute et abandon du Français Yoann Offredo (FDJ)

Le Français Yoann Offredo (FDJ) percute un panneau de signalisation à un carrefour alors qu'il s'était retourné pour regarder derrière lui. Il chute lourdement et doit abandonner l'épreuve.

Chute de Yoann Offredo
12h35 - Première section pavée de Troisvilles

Le peloton encore groupé entre déjà dans la première section pavée du parcours, celle de Troisvilles à Inchy. Les coureurs n'ont pas traîné. Ils ont 20 minutes d'avance sur l'horaire prévu !

Arrivée sur le premier secteur pavé de Troisvilles
10h30 - Départ de la course à Compiègne

Les 198 concurrents de Paris-Roubaix prennent le départ de la "reine des classiques" à la sortie de Compiègne, au nord de Paris, sous un ciel ensoleillé mais par une température froide. Le thermomètre, qui est descendu au-dessous de zéro degré pendant la nuit, dépassait à peine 3 degrés.
Départ du Paris-Roubaix 2013

Sur le même sujet

Avec Arnaud Ducoudré, directeur d'antenne Sanef 107.7

Les + Lus