• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Sequedin : un détenu, Redoine Faïd, s'évade de la prison, après avoir pris en otage 4 personnes

La maison d'arrêt de Sequedin. / © Orchestre national de lille (officiel)
La maison d'arrêt de Sequedin. / © Orchestre national de lille (officiel)

Un détenu, issu du grand banditisme, Redoine Faïd, s'est évadé ce samedi matin vers 8h15 de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord) à l'aide d'explosifs et après avoir pris 4 personnes en otage. D'importants moyens ont été déployés pour le retrouver.

Par AFP

A l'extérieur, Redoine Faïd, armé, a rapidement relâché quatre des otages, du personnel de la prison, en gardant un avant de monter dans une voiture. Il a ensuite abandonné le véhicule sur l'autoroute avec le dernier otage.
DMCloud:57471
Sequedin : un détenu, Redoine Faïd, s'évade de la prison, après avoir pris en otage 4 personnes

Une évasion parfaitement organisée


Selon les premières informations recueillies, le détenu a utilisé des explosifs pour faire sauter une partie du sas. Les dégâts à l'intérieur de la prison seraient très importants, selon une source proche. Le fugitif est monté dans une première voiture avec le dernier otage. Le véhicule s'est mêlé à la circulation avant de rejoindre l'autoroute A25 où ses occupants l'ont abandonné à hauteur de Ronchin, au sud de Lille, puis incendié.

Le détenu est ensuite monté dans un deuxième véhicule, actuellement recherché. De nombreux moyens ont été mis en place, dont un hélicoptère.
"Cela s'est passé très vite, c'était visiblement très bien organisé, on est encore en train de reconstituer" les faits, a déclaré la préfecture.

Selon Etienne Dobremetz, du syndicat pénitentiaire Ufap-Unsa, Redoine Faïd, est un DPS (détenu particulièrement surveillé), ce qui signifie que l'administration pénitentiaire savait qu'il pouvait potentiellement tenter de s'évader. 
Il y aurait eu cinq explosions lors de l'évasion, qui ont détruit cinq portes de l'établissement, toujours selon cette source.

Redoine Faïd, un détenu potentiellement dangereux

Il a été condamné à 18 ans de prison pour braquages et libéré en 2009. Il a été de nouveau arrêté en juin 2011, soupçonné d'avoir participé à une fusillade ayant coûté la vie à une policière, Aurélie Fouquet, dans la Val-de-Marne, en 2010. Il a été arrêté à Villeneuve d'Ascq et incarcéré en juillet 2011 à Sequedin.

Redoine Faïd, 40 ans, affirmait en 2010, dans son autobiographie avoir "enterré son passé" et se disait repenti. 






A lire aussi

Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus