• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un portable de Redoine Faïd retrouvé dans la prison de Sequedin grâce au témoignage d'un détenu

La notice rouge d'Interpol concernant Redoine Faïd. / © MAXPPP
La notice rouge d'Interpol concernant Redoine Faïd. / © MAXPPP

Selon nos informations, un détenu "proche" de Redoine Faïd, placé en garde à vue, a reconnu avoir fourni des téléphones portables au braqueur. L'un de ses appareils a été retrouvé dans les toilettes réservées aux surveillants. Les enquêteurs vont tenter de le faire "parler". 

Par Emmanuel Magdelaine/Edouard Da Costa

Dès le début de l'enquête, les policiers ont indiqué que l'évasion de Redoine Faïd n'avait pu se faire sans complicité, sans aide externe ou interne. L'une de ces complicités semble avoir été mise au jour. 

Un détenu, proche de Redoine Faïd a révélé aux enquêteurs qu'il avait fourni à Redoine Faïd un ou des téléphones portables à l'intérieur de la prison de Sequedin. Cette information aurait été donnée à la police judiciaire au cours d'une garde à vue qui a eu lieu ces derniers jours.
Le procureur de Lille avait confirmé lundi le placement en garde à vue d'un "proche au sens large" de Redoine Faïd. Ce proche pourrait donc être un co-détenu.

L'homme âgé d'une cinquantaine d'années a été placé en garde à vue car il a été rapidement suspecté d'avoir aidé le fugitif a échafauder son projet d’évasion. Sa garde à vue a été levée. Il est retourné en prison purger sa peine. On ignore pour l'instant s'il sera poursuivi pour complicité. 

Retrouvé dans les toilettes des surveillants

Ce détenu a en tout cas clairement indiqué aux enquêteurs une "cache" pour un des téléphones portables. Au cours de la fouille de la prison, un appareil qui pourrait avoir servi à Redoine Faïd a été retrouvé dans les toilettes réservées aux surveillants. Redoine Faïd s'en servait-il lui-même ? Faisait-il appeler ou envoyer des SMS par d'autres ? A quelle fréquence ? Pour quelle usage ? Les enquêteurs vont maintenant tenter de le faire "parler". Avec ce téléphone, ils disposent peut-être d'un élément pouvant faire avancer l'enquête. 

Deux gardes à vue ont été pour l'instant confirmées par la Parquet de Lille. Mais selon nos informations, d'autres personnes ont également été placées en garde à vue ces derniers jours dans le cadre de cette affaire. 






A lire aussi

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus