• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Roubaix : un an après l'incendie de la tour Mermoz

Les 19 étages de la tour Mermoz ravagés par les flammes le 14 mai 20012 / © france3
Les 19 étages de la tour Mermoz ravagés par les flammes le 14 mai 20012 / © france3

Il y a un an, un incendie ravageait la tour Mermoz, une tour HLM de Roubaix. Les 250 locataires avaient dû être évacués. Une personne était morte. Un an plus tard, les travaux de réhabilitation n'ont toujours pas pu démarrer.

Par Myriam Schelcher

C'était le 14 mai 2012, vers 14h30. Le feu aurait pris au premier étage, avant de se propager aux 18 autres, embrasant toute une façade de la tour Mermoz, en plein coeur de Roubaix. Une femme de 70 ans est décédée d'une crise cardiaque, prise au piège dans son appartement. Les autres locataires de l'immeuble ont heureusement pu être évacués dans les temps. La propagation rapide des flammes et des fumées a également provoqué l'évacuation de l'école primaire Albert Camus, et du centre commercial Mac Arthur Glenn tout proche.
Un voisin nous avait confié ses images de l'incendie.
L'incendie de la tour Mermoz filmé par un voisin
Le feu est maîtrisé 4 heures plus tard, mais la tour est devenue inhabitable. 94 familles, soit 250 personnes se retrouvent à la rue, hébergées chez des proches, ou prises en charge par les services sociaux de la ville.


Un an plus tard, où en est-on ?


Un an après, personne n'a retrouvé son appartement. Bloqué par une procédure judiciaire engagée par un locataire pour déterminer les responsabilités du sinistre, le bailleur LMH (Lille Métropole Habitat) n'a pas pu engager les travaux de réhabilitation.
Il faudra encore attendre 5 mois pour que les experts désignés par la justice rendent leurs conclusions sur les circonstances exactes du déclenchement de l'incendie, vraisemblablement d'origine accidentel.


Pas habitable avant 2015


Ensuite, il faudra compter au moins un an de travaux pour réhabiliter un immeuble fortement endommagé. Bref, les locataires qui attendent encore de retrouver leur appartement devront au moins patienter jusqu'en 2015.
Une moitié d'entre eux est désormais relogée ailleurs par le bailleur. Mais certains sont toujours en attente d'un logement, et une vingtaine de personnes,  âgées pour la plupart, veulent quoi qu'il arrive retourner à la tour Mermoz.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus