Le cabinet parisien de l'avocat de Gérard Dalongeville cambriolé

Me Francis Terquem / © AFP PHOTO / MARTIN BUREAU
Me Francis Terquem / © AFP PHOTO / MARTIN BUREAU

Interrogé sur un éventuel lien entre le cambriolage et ce procès de Gérard Dalongeville qui commence lundi à Béthune, Me Terquem a répondu qu'il n'en savait "strictement rien". Un ordinateur a été volé. 

Par AFP

Le cabinet parisien de l'avocat de l'ancien maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Gérard Dalongeville, a été cambriolé dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris auprès de Me Francis Terquem.

"Un ordinateur a disparu et les bureaux ont été fouillés (...) Aucun document n'a été volé", a indiqué Me Terquem, dont l'associé a constaté le cambriolage.
Me Terquem doit défendre à partir de lundi l'ancien élu socialiste Gérard Dalongeville, qui comparaît devant le tribunal correctionnel de Béthune dans une affaire de fausses factures présumées, pour laquelle l'ex-élu a fait citer à témoigner le président François Hollande.

M. Dalongeville, 42 ans, maire de 2001 à 2009, un temps sous l'étiquette socialiste, est renvoyé pour "détournement de fonds publics", "faux et usage de faux", "favoritisme" et "corruption", des faits qu'il conteste. Interrogé sur un éventuel lien entre le cambriolage et ce procès, Me Terquem a répondu qu'il n'en savait "strictement rien".

L'enquête a été confiée à la 3e division de police judiciaire de Paris.

Sur le même sujet

Les + Lus