Cet article date de plus de 7 ans

La terre battue de Roland-Garros vient (en partie) des briques de Waziers (Nord)

Une briqueterie de Waziers, près de Douai, dans le Nord, fournit des briques au tournoi de Roland-Garros, qui une fois broyées, finissent en terre battue pour Nadal, Federer, Djokovic, Tsonga et autres champions de tennis. 

La terre battue de Roland-Garros est en partie nordiste. Le saviez-vous ?
La terre battue de Roland-Garros est en partie nordiste. Le saviez-vous ? © MAXPPP
Le saviez-vous ? La terre battue de Roland-Garros est en fait obtenue par le broyage de briques. Des bonnes briques rouge-orange du Nord. Fabriquées en partie à Waziers, près de Douai. L'entreprise Lamour fournit en effet les briques, qui sont ensuite broyées très finement et mélangées avec de la tuile, avant d'être répandues sur les terrains des Internationaux de France. 

« Nous ne devons sélectionner que les briques bien orange, l’orange des briques du Nord. », raconte Frédéric Vandeneeckhoutte, directeur de la briqueterie de Waziers dans L'Observateur du Douaisis. 

Agrandir le plan

Ces briques sont en fait des briques inutilisables pour la construction parce que cassées ou défectueuses. L'entreprise a mis en place un circuit de tri pour fournir deux camions par mois à Roland-Garros. Un marché excellent pour l'image de l'entreprise qui emploie 25 personnes. 25 salariés qui sans doute ne regardent pas le tournoi de Roland-Garros avec le même oeil que les autres spectateurs ou téléspectateurs...

L'Observateur du Douaisis s'est rendu dans l'entreprise Lamour. Voici leur reportage :

briqueswaziers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roland-garros