Cet article date de plus de 8 ans

Le projet d'interdiction de fumer sur la plage vous a interpellé

Vous avez été nombreux à réagir au projet gouvernemental d'interdiction de fumer sur la plage : environ 500 messages sur notre compte Facebook et notre site internet. Revue de commentaires. 

La ministre de la Santé Marisol Touraine appelle à la mobilisation générale contre le tabac et propose de l'interdire dans des lieux publics extérieurs comme les plages, des parcs ou devant les écoles. Nous avons diffusé hier après-midi sur notre site internet une vidéo et proposé un outil de "sondage" (sans valeur scientifique) pour savoir ce que vous en pensiez. 

Vous avez été nombreux à réagir à ce sujet qui visiblement vous a interpellé. La plupart des messages parlent du projet d'interdire de fumer sur la plage, et pour cause, les vacances approchent et nous vous proposions une vidéo tournée sur la plage d'une base nautique. Sans être exhaustif voici grosso-modo le contenu de vos messages... 

Colère

Plusieurs messages véhiculent une colère certaine comme celle de Carole Lengagne qui demande "que la France respecte notre droit de fumer!!!! c'est honteux de faire de la tune sur notre dos!!! et ce n'est juste qu'une histoire de pognon, une clope, un PV!!!!!!!!!! laissez nous vivre avec notre cigarette si c'est notre choix!! nous ne sommes pas des lépreux!!!!" ou comme celui de Pascal Quéniart  : "c'est du n'importe quoi, (...) ,j'ai fumé et je comprend ceux qui fument,et,je n'ai rien contre les fumeurs c'est chacun son truc,si les gens meurs du cancer du fumeur c'est leurs problèmes,des gens se tuent en voiture on n'interdit pas ce moyen de locomotion,ni les avions,ni les bateaux qui coulent de temps comme le concordia, qui ajoute :

"Faut arrêter de vouloir tout légiférer !"


Liberté contre propreté et santé

Comme le laisse entendre ce dernier message, beaucoup d'entre-vous ne comprennent pas que l'on ne respecte pas la liberté de fumer. Sur Facebook, Catherine Kaczmarczyk ironise : "On pourra plus fumer chez nous non plus les detecteurs de fumee vont etre obligatoire va plus que rester les toilettes.?" Ou comme le message de Pascal "Il viendra un temps où on ne pourra même plus fumer chez soit ou dans sa voiture !"

Alexandra Antoine se dit d'accord avec le projet de Marisol Touraine : "Je suis malheureusement encore fumeuse. J'utilise un ancien pot de créme visage en verre, ce que j'appèle mes cendriers portables. Néanmoins vu la non responsabilisation de beaucoup. Je suis totalement pour cette loi. Pensons aux enfants et à l'environnement". Un point de vue partagé par Aleksandar Sacha Plavsic : 

"Je suis Fumeur et entièrement d'accord avec le projet. Combien de fois je suis allé sur la plage et marché sur un mégot pas éteint ou qui traîne. Les gens les enterrent sous le sable et basta"


Question de civisme

"C'est horrible que nous marchions dans des mégots mais dans la rue aussi et dans les parcs des enfants etc... j'ai arrêté de fumer il y a 4 ans et je dois dire que j'étais comme vous je ramassais toujours mes mégots et je l'ai jeté. (...) Voilà ma fille à trois ans et je lui explique que jetais par terre c'est interdit et pas respectueux (...) .tout cela est une question de respect et d'éducation. Mais dans le parc il faudrait que nous mettions des cendriers." estime pour sa part Linda Moriceau

Un point de vue que semble partager Fabrice Hoyez  : "Mon avis est qu'il faut tout simplement s' auto discipliner, que se soit sur la plage, en forêt, sur les aires de repos... penser à nos enfants et petits enfants et ainsi de suite pour leur laisser une planète correcte, je ne suis pas écolo ! mais un minimum de respect serait le bienvenue."



Si quelques messages font part des nuisances olfactives du tabac, ces messages semblent relativement peu nombreux. Quelques messages également regrettent l'exemple que donne les fumeurs aux enfants, mais en général le débat semble se focaliser - en ce qui concerne la plage - sur le respect de chacun, liberté de fumer d'un côté, propreté et environnement de l'autre. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé environnement