Pourquoi Estelle a-t-elle jeté sa fille de 3 ans dans la Deûle ?

Le corps de la fillette a été retrouvé dans un sac près d'une écluse de la Deûle à Lille. / © AFP / PHILIPPE HUGUEN
Le corps de la fillette a été retrouvé dans un sac près d'une écluse de la Deûle à Lille. / © AFP / PHILIPPE HUGUEN

On en sait un peu plus sur les circonstances du geste désespéré d'Estelle D., mère de famille fourmisienne de 32 ans, qui a reconnu avoir jeté sa fille de 3 ans dans la Deûle à Lille. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Ce samedi soir, les résultats de l'autopsie ont été communiquées au parquet de Lille. "L'enfant est mort par suffocation", a annoncé à l'AFP M. Marconville. "Ça confirme que l'enfant est mort dans les conditions qu'on imagine : suffocation du fait d'une immersion dans un sac dans un cours d'eau", a-t-il ajouté. Des analyses toxicologiques et anatomopathologiques complémentaires ont été ordonnées.

La fillette est probablement morte mardi, date de sa disparition avec sa mère âgée de 32 ans, originaire de Fourmies. Celle-ci avait envoyé un message à un proche, probablement son compagnon, avant de disparaître. Elle y disait vouloir jeter son enfant dans la Deûle, lors de son passage à Lille. Inquiet, compte tenu de la grande détresse psychologique de la mère de famille, ce proche avait prévenu la gendarmerie, et une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte par le parquet d'Avesnes-sur-Helpe (Nord), a dit le procureur adjoint de Lille.

Qui est Estelle ? 

Agée de 32 ans, Estelle est, selon le Parisien, fille d'un général de l'armée de l'air. Elle souffre de troubles de la personnalité. Mais elle était très discrète à Fourmies, inconnue des services sociaux et scolaires, d'après le maire Alain BerteauxHabillée de noir selon La Voix du Nord, elle vivait apparemment comme une marginale.

La fille allait être placée dans un foyer

Selon une source judiciaire citée par Le Parisien, un juge aux affaires familiales avait prononcé une décision qui pourrait expliquer en partie le drame. La fille de 3 ans devait être placée prochainement dans un foyer. "Il est probable que la mère n'a pas supporté ce jugement", affirme cette source. Un voisin qui témoigne dans La Voix du Nord affirme qu'il était au courant : « Elle m’avait parlé, il y a des mois de cela, qu’elle avait été convoquée devant le juge pour enfants. Ça me dérangeait pas trop, mais il y avait eu des plaintes parce que parfois elle gueulait sur la petite, il y avait du bruit. Elle avait peur qu’on lui enlève sa fille, mais elle ne m’en avait plus parlé par la suite. »

Malgré ces quelques éléments, de nombreuses questions demeurent autour de ce drame. L'enquête devra permettre d'y répondre. Mais vendredi, la garde à vue d'Estelle, "incompatible avec son état de santé mental", a été "levée très vite", selon le parquet de Lille, et elle était toujours hospitalisée sous contrainte samedi. "Elle semble avoir de gros troubles mentaux et être assez perturbée", a dit M. Marconville, sans pouvoir préciser quand son état lui permettra d'être auditionnée dans les prochains jours par la section de recherches de la gendarmerie de Lille, chargée de l'enquête.

A lire aussi

Sur le même sujet

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus