• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : l'affaire Thauvin, tout le monde s'en mêle

Thauvin signe des autographes au centre d'entraînement du LOSC. / © MAXPPP
Thauvin signe des autographes au centre d'entraînement du LOSC. / © MAXPPP

Sélectionneur de l'équipe de France, capitaine du LOSC, chroniqueur foot sur RMC, président du syndicat des joueurs... Ces dernières heures, de nombreuses personnalités du foot ont donné leur avis sur Florian Thauvin, qui sèche les entraînements du LOSC depuis le début de la semaine. 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Rio Mavuba (capitaine du LOSC), embarrassé et langue de bois

"Chacun est libre de faire ce qu'il veut. Ce qui est important, c'est le LOSC. Nous, on est joueur, on ne fait qu'y passer. J'ai ma propre idée là-dessus, j'en ai parlé avec (Thauvin) quand il était là mais ça reste entre lui et moi. Les dirigeants s'occupent de son cas. On a déjà vu (ce genre d'attitude), malheureusement...".

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, diplomate

«C'est regrettable... Quand on arrive à des situations de bras de fer, personne n'en sort gagnant. L'image du joueur et du club en pâtissent»

Willy Sagnol, sélectionneur des Espoirs

"Ce sont des situations qui se répètent de plus en plus depuis plusieurs années. A la sortie, personne n'est gagnantAvec des histoires comme ça, le joueur part avec un déficit pour la suite de sa carrière. Tout le monde est plus ou moins responsable. S'il n'était pas dans cette situation, il aurait fait partie de ma liste ou même celle du dessus."

Noël le Graet, président de la Fédération française de Football, pragmatique ?

"Je n'ai pas à juger les conflits entre des joueurs et leur club, mais je préfère que les joueurs jouent. Thauvin c'est embêtant, déjà parce qu'il n'est pas sélectionné en Espoirs. On a besoin de joueurs comme lui ou comme Gomis. Il est temps de démarrer la saison"


Charles Thauvin, père de Florian, en colère

"Aujourd'hui, l'histoire est allée trop loin, tempêtait Charles Thauvin. Si Florian reste à Lille, ce sera contraint et forcé. Il n'est pas dans le Nord en ce moment et ça m'étonnerait qu'il soit à l'entraînement mardi. Le monde du foot, c'est le monde du fric. Les joueurs sont considérés comme du bétail." (20 minutes)


Sylvain Kastendeuch, co-président de l'UNFP, "politique"

"Cette affaire Thauvin montre qu'on doit s'attaquer au système des transferts et des commissions versées aux agents qui gravitent autour des joueurs. La situation devrait évoluer d'ici la fin du mercato estival. Si Florian est encore à Lille lundi à minuit, il devra s'investir pour son équipe en attendant que la donne change lors du mercato de janvier." (Le Monde)

Cédric Rouquette, rédacteur en chef d'Eurosport.fr, père protecteur

"Comprends bien Florian : tu donnes l'impression que le LOSC, ce n'est pas assez bien pour toi. Je dois te rappeler que tu n'as même pas 50 matches en pro derrière toi. A peine plus de 30 en L1. Personne ne sait ce que tu peux valoir dans une équipe qui joue le premier tiers du tableau. Es-tu certain d'être capable de faire, allez, quatre bons mois consécutifs dans une équipe plus attendue que Bastia ? Qu'est-ce qui te fait penser qu'il est mieux pour ta carrière d'aller directement te frotter aux exigences souvent irrationnelles d'un club comme l'OM alors que le LOSC est un club dans lequel Dimitri Payet a mis de trop longs mois avant de laisser éclater son potentiel ? Un club où Marvin Martin, ancien chouchou des Bleus, n'a toujours pas franchi le cap attendu ? Qu'est-ce qui te fait penser que les choses seront plus faciles pour toi alors que ta préparation aura été escamotée par le Mondial U20?" (extrait d'une lettre à Florian Thauvin publié sur son blog)

Denis Balbir, journaliste blogueur, moralisateur ?

« Aujourd’hui encore, il est effarant de voir un joueur qui évolue à Lille, dans un autre grand club français, faire la grève des entraînements et s’asseoir pour le moment sur un salaire de 45000 euros mensuels. Thauvin, gréviste de luxe qui laisse encore une trace de plus dans le lit des footeux et une odeur nauséabonde d’un des pires côtés du ballon rond » (sur son blog Yahoo foot !)

Daniel Riolo, chroniqueur sur RMC : et le LOSC dans tout ça ?

"Dans cette affaire, le LOSC dit non, puis ouvre quand même la porte, la referme tout en laissant la fenêtre ouverte. Marseille entre, propose un chèque. Pas assez rétorque Lille. Marseille offre plus. L’affaire prend des allures qui mettent en jeu l’image, la com’, donc on se raidit. Le LOSC claque la porte vraiment définitivement. Pour de bon. Cette fois c’est non ! Mais non de non… A moins d’une proposition démesurée. Vous conviendrez que ça ne fait pas très sérieux ? C’est quoi la démesure ? L’indécence ? La règle, c’est donc que le foot accepte l’indécence alors ?"

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus