• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Rennes-LOSC ce samedi : le duel de 2 clubs en reconstruction

LOSC-Rennes, la saison dernière. Danzé et Kalou. / © MAXPP
LOSC-Rennes, la saison dernière. Danzé et Kalou. / © MAXPP

Rennes et le LOSC, opposés ce samedi en Bretagne (20h) pour le compte de la 4e journée de Ligue 1, réalisent un début de saison encourageant
malgré un changement d'entraîneur et un mercato agité à l'intersaison.

Par AFP

Une entame prometteuse...

Le début de saison identique des Bretons et des Nordistes (deux victoires, une défaite) leur a permis d'accélérer leur reconstruction. "Cela donne un peu plus de sérénité, de temps pour travailler, même si rien n'est acquis. Mais il faut continuer à progresser, à avancer", a souligné le nouvel entraîneur rennais, Philippe Montanier, en écho au milieu Vincent Pajot : "On savait qu'instaurer de nouvelles règles de jeu allait prendre un peu de temps. Il y a encore plein de choses à peaufiner mais on est sur la bonne voie."

Même humilité du côté du LOSC : "On démarre la saison un peu dans l'anonymat, essayons d'y rester le plus possible, de ne pas trop se faire remarquer au départ", a déclaré à l'AFP l'entraîneur René Girard. Autre satisfaction, l'intégration de deux de leurs recrues, à des postes clés. A Lille, le défenseur central international danois Simon Kjaer a rapidement trouvé ses marques à côté de Marko Basa, quand l'attaquant international portugais Nelson Oliveira a déjà inscrit trois buts pour Rennes.

... malgré un changement d'entraîneur

Les deux clubs ont pourtant entamé un nouveau cycle après une dernière saison décevante. Girard a pris en main un Losc qui n'a pas décroché au printemps de place européenne (6e), quand Montanier est arrivé au chevet d'un Stade Rennais 13e du dernier exercice, son pire classement depuis 10 ans, après une nouvel échec dans sa quête d'un trophée, en finale de Coupe de la Ligue.

Mais la greffe commence à prendre. "On est en train de mettre en place une certaine solidité sur le plan collectif. Il faut être un peu plus percutant devant, un peu plus entreprenant. Mais ce sont des choses qui viendront avec le temps", a déclaré Girard.

Avec Montanier, Rennes offre d'après Pajot "un spectacle différent": "On a plus le monopole du ballon, on arrive mieux à le garder. Je pense qu'on prend aussi plus de plaisir à jouer ensemble."

... et un été perturbé

L'intersaison des deux clubs a pourtant été quelque peu perturbée. Les contours de l'effectif rennais ne sont pas encore totalement définis avec les arrivées prévues et les départs possibles de plusieurs joueurs d'ici la fin du mercato."On fait avec, on attend impatiemment que tout soit mis dans l'ordre et qu'on puisse aborder cette saison avec un groupe bien défini", a expliqué Pajot.

L'été lillois est lui rythmé par le feuilleton Florian Thauvin, qui a entamé un bras de fer avec son nouveau club pour rejoindre Marseille. "Pour moi, il n'y a
rien de particulier. Il y a une situation que vous connaissez. Il y a un petit problème, on va le régler
", a déclaré Girard. "Le groupe va très bien. On fait
la part des choses. On est là pour gagner des matches avec le groupe qu'on a
", a affirmé de son côté le milieu et capitaine Rio Mavuba.

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus