• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Calaire Chimie en redressement judiciaire : la période d'observation prolongée jusqu'au 18 octobre

Calaire Chimie emploie 200 salariés à Calais. / © France 3
Calaire Chimie emploie 200 salariés à Calais. / © France 3

La décision du Tribunal du commerce de Boulogne-sur-Mer vient de tomber. Les 200 salariés de l'usine, en redressement judiciaire, devront faire vite pour monter un dossier solide de reprise sous forme de Scop.

Par Mickael Guiho

C'est une victoire en demi-teinte. Les salariés de l'entreprise en redressement judiciaire voulaient un mois de délais. La période d'observation n'est prolongée que jusqu'au 18 octobre.

Déjà pas mal. Ce matin encore, les administrateurs judiciaires assuraient que "la situation prévisionnelle de trésorerie de Calaire Chimie [étant] négative", cela empêchait de demander une "nouvelle prorogation de la période d'observation".

Scop, cession ou liquidation


Calaire Chimie est spécialisée dans la fabrication de composants chimiques, liquides et solides pour l'industrie pharmaceutique. L'entreprise est en redressement judiciaire depuis le 28 mai.

Aujourd'hui, le Tribunal du commerce de Boulogne-sur-Mer avait la possibilité de liquider l'entreprise, de la céder au seul dossier de reprise existant (émanant de la société calaisienne Synthexim) ou de laisser un dernier délai aux 200 ouvriers, pour qu'ils montent un dossier solide de reprise sous forme de coopérative ouvrière (SCOP).

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus