Beauvais: la 8ème édition de Pianoscope démarre ce soir

Du 16 au 20 octobre, Beauvais vibre au son du piano. Boris Berezovski est aux commandes du festival: il succède à Brigitte Engerer, décédée le 23 juin dernier.

Du piano, mais aussi du jazz, de la danse, du chant, de la musique traditionnelle...

An Pierlé ouvre le festival ce soir à l'Ouvre-Boîte, à Beauvais. La jeune belge renoue avec le piano-voix. Demain Michel Portal, légende de la clarinette et du jazz, se produira avec le pianiste Bojan Z au théatre du Beauvaisis. Où résonneront vendredi les chants anciens orthodoxes et populaires grégoriens, des chanteurs de l'Eglise de St Panteleimon (Tbilissi-Géorgie). Mais au programme de cette 8ème édition, bien sûr, les classiques du piano : Schumann, Debussy, Schubert, Brahms...
Pendant 5 jours, le festival Pianoscope est fidèle à sa ligne artistique: le piano roi, ouvert aux autres musiques.

L'après Brigitte Engerer

Lancé en 2006, le festival Pianoscope a eu à sa tête pendant 7 années la grande  pianiste française Brigitte Engerer, décédée le 23 juin 2012, à l'âge de 59 ans. Et c'est son complice, avec qui elle a joué pendant 15 ans, qui lui succède.
Brillant, virtuose, doté d'une sensibilité unique, Boris Berezovski, né à Moscou, est un familier du festival : "présent depuis la première édition, je jouais quasiment chaque année aux côtés de Brigitte Engerer, mon amie, ma soeur".

Le reportage de Christophe Lépine et Laurent Pénichou








Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter