A1 : opération escargot des salariés de Stora Enso

Plusieurs dizaines de véhicules mènent ce jeudi matin une opération escargot sur l'A1. Provoquant de forts ralentissements entre Arras et Lille. 

Des salariés de la papeterie Stora Enso à Corbehem (Pas-de-Calais) menaient jeudi matin une opération escargot sur l'autoroute A1 vers Lille,
inquiets après l'annonce il y a un an d'une restructuration du groupe avec la vente envisagée du site. 

"On est parti de l'usine à 7H00. Il y a plus de 50 voitures", a déclaré Jacques Olzowski, délégué syndical FO. Cette opération provoquait à 10H20 sur l'A1 20 kilomètres de bouchon sur trois voies, dans le sens sud-nord, d'après le CRICR (centre d'information routière).

"On n'a aucune réponse à nos questions"

Le papetier finlandais avait annoncé fin octobre 2012 qu'il envisageait de vendre son usine de Corbehem, qui emploie 350 personnes, parmi d'autres mesures d'un plan de restructuration.
"Le groupe a signifié à des représentants syndicaux qui sont allés en Finlande que fin décembre (2013) début janvier (2014), Stora Corbehem n'aurait plus d'activité. Ils ne disent pas que ça ferme mais l'activité commerciale cessera", a expliqué M. Olzowski.

"C'est pour cela qu'on a décidé d'aller au conseil régional (Nord/Pas-de-Calais). On n'a aucune réponse à nos questions", a-t-il ajouté.




Stora Enso Corbehem (près de Douai)
Le site de Corbehem a déjà fait l'objet d'un plan social annoncé en 2005, qui prévoyait l'arrêt de deux lignes de production sur trois et la suppression d'environ 450 emplois sur quelque 800 (intérimaires compris).

Stora Enso a annoncé mardi une modeste augmentation de son bénéfice net au troisième
trimestre et un recul de son chiffre d'affaires. Le groupe finlandais a dégagé un bénéfice net de 82 millions d'euros, en augmentation de 2,5% par rapport à un an auparavant. Le chiffre d'affaires a reculé de 5,1% à 2,556 milliards d'euros.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité