• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

La maire de Calais poste sur Facebook une adresse e-mail pour dénoncer les migrants squatteurs

Natacha Bouchart (maire UMP de Calais). Des migrants dans une ancienne usine désaffectée. / © MAXPPP/Montage France 3
Natacha Bouchart (maire UMP de Calais). Des migrants dans une ancienne usine désaffectée. / © MAXPPP/Montage France 3

La maire UMP Natacha Bouchart invite ses administrés à prévenir la mairie s'ils voient "des no borders ou des migrants s'implanter illégalement dans une maison." Une initiative que la maire assume. 

Par EM

C'est un message Facebook posté Natacha Bouchart (qui a 2119 "fans" sur le réseau social) ce mercredi 23 octobre. Un "statut" dans lequel la maire UMP de Calais s'adresse à ses administrés. Elle les invite et les incite à prévenir la mairie s'ils voient des migrants s'installer dans des habitations de la ville.

"Je m'adresse tout particulièrement aux Calaisiens et Calaisiennes touchés par les nombreux squatts de migrants sur Calais. La situation est difficile, c'est pourquoi nous faisons le maximum pour vous. Il ne faut pas hésiter à laisser un mail sur cette adresse : securitesquatcalais@gmail.com, a-t-elle écrit sur le réseau social. La Police pourra intervenir, en utilisant une procédure spécifique uniquement valable dans un délai de 48H à partir du constat d'intrusion, afin d'évacuer les lieux."
Contactée par le Lab -Europe1, la mairie de Calais assume ce message Facebook affirmant que c'est une question de sécurité :  "On a eu des drames, on a même eu un mort dans un squatt. On veut faire en sorte que des squatts ne s'installent et ne provoquent de drames humains. Il y a des tensions entre les différentes populations. Ça se bat. On arrive à des morts... Il y a des batailles de migrants, des migrants qui meurent, ou des rixes en plein centre-ville avec 50 personnes qui se tapent dessus." Il ajoute que ce type de dénonciation est légal, depuis la circulaire de juillet 2012. "C'est la même procédure que lorsqu'on est cambriolé", a-t-il fait valoir auprès du Lab.

Le cabinet de Natacha Bouchart précise également que l'adresse mail transmise via Facebook est consultée par le cabinet du maire. 

L'initiative a fait beaucoup réagir (245 commentaires) sur la page Facebook de Natacha Bouchart. Voici quelques de ces commentaires, très tranchés, dans un sens ou dans l'autre. 

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus